Burundi: Nkurunziza menacé d’un second putsch

465 0

 En exil au Kenya, le général Léonard Ngenda-Kumana fait partie des commanditaires du coup d’Etat raté au Burundi en mai 2015 dernier. Il a révélé au micro de la BBC qu’une autre opération de renversement du président Pierre Nkurunziza était en préparation.

Il a indiqué que ses soutiens au sein des forces de sécurité sont disposés à mettre leur équipement à sa disposition pour le projet de coup d’Etat.

“Nous organisons des opérations militaires et nous recevons tous ceux qui veulent nous rejoindre dans la guerre contre Nkurunziza et son équipe”, a dit le Général.

Report de la présidentielle

Sous la pression de l’Union Africaine, l’Union Européenne, les Etats-Unis et la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est, les autorités burundaises ont décidé du report des élections présidentielles initialement prévues pour le 15 juillet prochain sans en fixer de nouvelles dates, tandis que les législatives et les communales se sont déjà tenues dans un climat tendu le 29 juin dernier.

Climat politique

Depuis fin avril 2015, le Burundi traverse une grave crise politique née de la décision de Pierre Nkurunziza, déjà élu en 2005 et 2010 de briguer un troisième mandat.

Ses opposants jugent la démarche anticonstitutionnelle et contraire à l’accord d’Arusha qui avait mis fin à la longue guerre civile burundaise (1993-2006).

A ce jour, cette crise a fait plus de 70 personnes tuées dans des violences, et causé la fuite de plus de 140.000 Burundais dans les pays voisins.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : bbc.com



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *