Burkina : L’Union africaine appelle les forces de défense et de sécurité à se soumettre à l’autorité publique

742 25

La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr Nkosazana Dlamini-Zuma, dans un communiqué ce 12 juillet 2015, se dit être “préoccupée” par la tension qui existe actuellement au Burkina entre le Premier ministre et le Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Elle a cependant appelé les forces de sécurité et de défense à se soumettre aux autorités publiques. “(…) Elle souligne l’attachement de l’UA à l’impératif de subordination des forces de défense et de sécurité à l’autorité politique et au respect de l’État de droit“, peut-on lire dans le communiqué.

Elle demande instamment aux acteurs burkinabè concernés de se conformer à ces principes, de faire preuve de la plus grande retenue et de s’abstenir de tout acte de nature à compliquer le déroulement de la Transition et à entraîner le pays sur la voie de l’instabilité, avec toutes les conséquences qui pourraient en résulter”.

Mme Zuma a emboîté le pas du président burkinabè qui avait prévenu les “aventuriers mus par les forces du mal” qui voudraient déstabiliser le pays.  “L’UA et la communauté internationale tiendront tous ceux qui feront entrave à la bonne conduite de la Transition responsables de leurs actes“, indique le communiqué.

Pour le reste, la présidente de la Commission de l’UA a réaffirmé le soutien de l’organisation au processus de transition en cours Burkina. “Elle réaffirme l’engagement de l’UA, conformément à ses instruments pertinents et aux décisions de ses instances compétentes, à continuer à soutenir la Transition au Burkina Faso et à en faciliter l’aboutissement dans les délais convenus, avec la tenue des élections présidentielle et législatives en octobre 2015“, déclare le communiqué.

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *