Tchad-Boko Haram : Idriss Déby promet ne jamais reculer

593 0

Dans une adresse à la Nation, à l’occasion des festivités marquant la fin du mois de jeûne du ramadan, le président tchadien Idriss Déby a promis le vendredi 17 juillet dernier qu’il ne “reculerait jamais” devant les islamistes nigérians de Boko Haram. Cette déclaration est consécutive à l’attentat-suicide qui a fait au moins 15 morts le 11 juillet au marché central de N’Djamena.

Nous ne reculerons jamais devant Boko Haram; Boko Haram finira par disparaître un jour de lui-même“, a assuré le chef de l’État, qui a engagé son armée dans la guerre contre les islamistes nigérians.

Les attentats successifs ont causé des dizaines de morts, des centaines des blessés et 105 d’entre eux resteront handicapés toute leur vie“, a rappelé M. Déby.

Avant l’attentat du 11 juillet, Boko Haram avait revendiqué une double attaque ayant fait 38 morts mi-juin à N’Djamena, la première du genre dans la capitale.

Tout comme le Tchad, le Cameroun qui est confronté aux attaques des islamistes, a interdit le port du voile intégral dans la région de l’Extrême-Nord, frontalière des fiefs nigérians des islamistes et du Tchad.

Face à la recrudescence des attentats en Afrique centrale, le Gabon, bien qu’ épargné par les violences a également décidé le mardi 13 juillet dernier d’intensifier les contrôles des femmes portant le voile.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : voa avec AFP



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *