Crise RSP/Zida : “Il y a un problème de fond que nous ignorons”

101 11

Le Président du Faso a remanié le gouvernement de transition en enlevant le ministre Auguste Denise Barry de son poste et en faisant entrer un nouveau venu, ceci dans le but de mettre un terme à la crise qui a éclaté entre le Premier ministre Isaac Zida et le Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Qu’est-ce que le citoyen en pense ? Aperçu avec quelques Burkinabè interrogés dans les rues de Ouagadougou.

Ablasse ZOUNGRANA, vendeur d’accessoires de véhicule

“Le remaniement n’est pas mal”

Je pense que le remaniement n’est pas mal et la réaction du président va désamorcer la crise avec la prise en main des portefeuilles de la défense et de la sécurité. Je pense que le fait qu’il soit un civil est une bonne chose car à mon avis le problème (ndlr ZIDA/RSP) résidait dans le commandement des ministères querellés par les militaires.

Pour moi, si Auguste Denise Barry n’est plus ministre, c’est sans doute parce qu’après analyse de la situation, les autorités se sont rendues compte que sans lui et avec ce réaménagement, on pourra aller aux élections.

Samira ILBOUDO, agent commercial

“Ce n’est pas opportun”

Je pense que le réaménagement n’est pas opportun en ce moment. Nous sommes à trois mois des élections et je pense qu’on aurait pu trouver une autre solution que de procéder à un remaniement ministériel. Pour moi, ce n’est vraiment pas la solution à la crise que nous vivons actuellement.

Vincent ZOUNGRANA, agent à la fonction publique

“Nous avons fait une insurrection et c’est normal que nous sachions ce qui se passe au fond”

Le réaménagement intervient à trois mois des élections et pour moi cela constitue un véritable problème. On se demande si le nouveau ministre de l’administration territoriale va travailler avec l’ancienne équipe ou va faire appel à de nouvelles personnes. On se demande également si le président, avec toutes ses obligations, pourra assumer ces différents postes ministériels en cette fin de transition.

On se demande si ce réaménagement est opportun. Mais vu la situation, on se dit qu’il y a un problème de fond que nous ignorons et je pense que la population devrait être informée parce que nous avons fait une insurrection et c’est normal que nous sachions ce qui se passe au fond.

En ce qui concerne la question de Barry, on ne sait le fond du problème. Peut-être la hiérarchie militaire demandait la démission de ZIDA et Barry parce qu’ils détenaient des portefeuilles stratégiques et nous pensons que c’est dans ce sens que cette mesure a été prise. Nous ne savons pas si c’est bon pour le Burkina ou pas.

Pacome Somé, étudiant

Je pense que le président a pris la décision qu’il faut pour conduire la transition à sa fin. Je pense que si le président occupe les portefeuilles de la défense et de la sécurité, c’est parce qu’il en a la capacité.

Peut-être que le président a estimé que ce n’est pas Zida qu’il fallait descendre mais Barry et réaménager le gouvernement et voir ce que ça va donner.

Fatoumata Zeba, étudiante

“Le problème réside en la personne de Zida lui-même”

Je pense que le réaménagement n’est pas opportun. Il fallait plutôt que la Premier ministre démissionne parce que plusieurs personnes sont pour son départ.

Le problème réside en la personne de Zida lui-même et je ne pense pas que le remaniement pourra nous apporter quelque chose.

Honorine OUANGO, secrétaire de direction

“Barry était-il le nerf de la guerre ?”

Je pense que le remaniement est une bonne chose vue que les militaires du RSP ne voulaient pas de Zida comme ministre de la défense et je pense que cela va contribuer à résoudre la crise.

La question qu’on se pose sur le fait que Barry ne soit plus du gouvernement est de savoir si c’était lui le nerf de la guerre. Rien n’est moins sûr. On verra et l’évolution nous le dira.

Propos recueillis par Serges BALMA (Stagiaire)

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *