Savane FM, principale source de formation de l’opinion publique “des petits commerçants”de Rood Wooko

441 0

Pour son mémoire de fin d’études en Master de recherche, Seydou Nacro, étudiant à l’Institut panafricain d’étude et de recherche sur les médias (IPERMIC) a mené des recherches sur la formation de l’opinion publique des “petits commerçants” du marché Rood Wooko de Ouagadougou.

Seydou Nacro (2ème à partir de la gauche) est reconnait le marché Rood Wooko constitue un espace de formation l'opinion publique
Seydou Nacro (2ème à partir de la gauche)  reconnait que le marché Rood Wooko constitue un espace de formation l’opinion publique

La Radio Savane FM est la principale source de formation publique du secteur informel dans l’espace du marché Rood Wooko.

C’est la conclusion à laquelle est parvenue Seydou Nacro, étudiant à l’Institut panafricain d’étude et de recherche sur les médias (IPERMIC) lors d’une soutenance intervenue le samedi 20 juillet 2015. Cette recherche pour l’obtention du Master en recherche en Sciences de l’information et de la communication (SIC) a porté sur le thème : « Les sources de formation de l’opinion publique chez les petits commerçants de Rood-Wooko : cas de la CAN 2013 et de la crise malienne ».

L’impétrant a constaté dans ses recherches que concernant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013, la principale source de formation de l’opinion publique est la radio Savane Fm citée à 21,5 % devant la télévision nationale du Burkina (20,5%). « Dans la mesure où Savane FM est une radio de proximité, elle a une grande audience au sein du secteur informel », a expliqué Seydou Nacro qui précise que cette étude confirme celle du Conseil Supérieur de la Communication (CSC) réalisée en 2013 et qui place la radio Savane FM devant RFI, la RTB/Radio, Ouaga FM et Horizon FM.

Les leaders d’opinion, constitués en général de personnes plus âgées pour le cas de Rood Wooko, constituent la 3ème source de formation de l’opinion des « petits commerçants » de Rood Wooko devant des médias comme RFI, Canal 3, BF1, les réseaux sociaux (parents, famille) et Internet. Selon lui, ces derniers participent « également à la formation des discours et constituent d’importantes sources. Suivre les matchs est une chose mais se former une opinion après les matchs en est une autre ».

La radio Savane FM arrive également en tête des sources de formation de l’opinion publique sur la crise malienne devant RFI (16,4%), les leaders d’opinion (14,4%) et la RTB (12,4%) selon les recherches menées par Seydou Nacro.

De façon générale, les médias sont les sources d’influence de la population enquêtée même si les effets sont limités par la contribution des leaders d’opinion. Ils constituent des filtres aux messages diffusés par les médias. Ce constat correspond à la théorie du two step flow of communication (la théorie à deux étages de la communication) comme soulignée par l’impétrant.

L’étude a été menée sur un échantillon de 100 commerçants tenant des commerces de proximité (à l’extérieur ou à l’intérieur), issus de l’espace géographique du grand marché de Ouagadougou, Rood-Wooko.

Le jury composé du professeur Mahamadé Savadogo, Serge Théophile Balima et du Dr Régis Dimitri Balima, a salué la qualité du travail de l’impétrant et l’a sanctionné avec la note 16/20. Ce qui correspond à la mention “Très-bien”.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre