Déclaration de l’Alliance pour la Défense de la Patrie

566 0

L’Alliance pour la défense de la Patrie dans cette déclaration donne sa lecture sur la situation socio-politique du Burkina Faso à deux (02) mois de la fin de la transition et présente son plan d’action pour préserver la stabilité et la paix au Burkina Faso.

Chers membres et sympathisants de l’ADP                        

Mesdames et messieurs,

Pour rappel, dès notre naissance au mois d’avril dernier, nous avons interpellé les autorités de la transition sur certains constats que nous avons faits qui pouvaient constituer des obstacles à la bonne gestion de notre pays dans cette phase transitoire du pouvoir d’Etat. Mais il est triste de constater que le temps et les événements récents qui ont affaibli l’équipe de la transition nous donnent raison.

Fidèle à notre engagement de jouer pleinement notre rôle d’organisation de la société civile, nous revenons à présent vous faire part de notre avis sur l’état actuel de notre patrie et les perspectives.

Le Burkina Faso, notre pays va mal et tout le monde le sait même au-delà de nos frontières. Vu les positions affichées de certains leaders d’OSC, de partis politiques vis-à-vis d’autres citoyens burkinabè, nous inquiètent beaucoup.

Par conséquent,  nous dénonçons vigoureusement le bafouillage des valeurs de la république par certains acteurs de la vie socio-politique pour des intérêts partisans que nous jugeons mesquins et égoïstes.

Nous avons suivi avec intérêt la crise récente entre le Régiment de sécurité présidentielle (RSP) et leur frère d’arme aujourd’hui Premier Ministre du Burkina Faso. Nous rappelons à tous que les questions de défense et de sécurité de notre pays ne doivent pas se discuter sur la place publique avec des acteurs qui ignorent parfois les missions et les attributions des unités qui s’en chargent.

Nous invitons alors, certains leaders d’OSC et les chefs de partis politiques en quête du pouvoir d’éviter de s’ingérer dans les affaires militaires car cela provoque parfois la désunion au sein de nos forces armées nationales aboutissant régulièrement à des rébellions ou guerre civile. L’exemple dans certains pays même voisin doit nous servir de leçon.

Nous félicitons donc, les dernières décisions du Président de la transition qui a procédé à un léger remaniement du gouvernement pour faire baisser la tension qui régnait. Sans indexer qui que ce soit, nous trouvons qu’il est sage que tout un chacun se remette en cause et s’active dans son quotidien pour la préservation de l’unité nationale et la paix pour que nous réussissons notre processus électoral en cours.

Nous interpellons particulièrement certaines OSC et leurs leaders à faire preuve de sagesse tout en jouant pleinement le rôle qui leur revient et laisser les autorités judiciaires mener tranquillement et convenablement leurs activités pour des procès justes.

Nous interpellons aussi les différents organes de la transition, notamment le Conseil National de la Transition (CNT) avec les délégués qui y siègent d’être des modèles d’ambassadeurs de paix et non des acteurs de la division du peuple.

Nous à l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP), nous comptons mener dans les prochains jours des activités de sensibilisation sur l’ensemble du territoire national pour la réussite du processus électoral enclenché dans un climat apaisé.

L’une des activités au programme sera le grand meeting populaire qui va se tenir le samedi prochain, premier (1er) août 2015 à la Place de la révolution de Ouagadougou sous le thème : « La tolérance et l’union nationale pour un processus électoral réussi ».

Ce meeting sera l’occasion pour les différents acteurs de la vie socio-politique de notre pays, de réaffirmer publiquement leur volonté pour la réussite du processus électoral en cours dans un climat apaisé. Les OSC, les partis politiques, les autorités de la transition, les forces armées nationales, les religieux, les coutumiers et les syndicats seront tous invités pour cette occasion.

Dès le jeudi 30 juillet 2015 nous tiendrons un autre point de presse pour vous faire part du programme adopté pour le meeting du samedi 1er Aout 2015.

Nous invitons parrailleurs les différents médias à nous accompagner à travers nos différentes activités  pour la paix et la préservation de l’unité nationale.

Pour conclure, nous invitons toutes les populations à rester calme et maintenir un climat fraternel entre elles pour la réussite de notre processus électoral. Nous appelons aussi les fils et filles du pays notamment les ainés à toujours nous accompagner dans notre lutte pour un Burkina meilleur.

Pour ma patrie, je reste et demeure intègre !

Pour ma patrie, je ne vais pas me taire !

 

Que Dieu Bénisse le Burkina Faso et ses fils !

Le Bureau National de l’ADP

Email : [email protected]

Facebook : Adp burkina



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *