Processus électoral: Formation des gouverneurs et des hauts commissaires en suivi et police administrative

680 0

Dans l’optique de mieux outiller les principaux acteurs du processus électoral, le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation (MATD) organise une formation des gouverneurs de régions et hauts commissaires de provinces. L’atelier de formation qui prendra deux jours, a débuté ce jour 30 juillet 2015 dans le chef-lieu de la région du centre-ouest, Koudougou.

Les élections électorales avancent à grand pas. Pour mieux outiller les acteurs du processus, le MATD organise des formations au profit des acteurs que sont les autorités déconcentrées de l’Etat, en l’occurrence les gouverneurs et les hauts commissaires. La formation de ces derniers a été précédée par celle des secrétaires généraux de régions et de provinces.

Elle vise en outre à outiller ces autorités déconcentrées en suivi et police administrative des élections. Ces représentants locaux devraient au sortir de cet atelier avoir acquis des connaissances approfondies sur le cadre juridique et institutionnel, les outils et techniques de police administrative. Il est surtout attendu de chaque acteur qu’il puisse s’approprier son rôle dans la conduite du processus électoral.

La tenue de la présente formation est en partie due au soutien de la coopération suédoise. L’Organisation non gouvernementale Diakonia accompagne les différents acteurs tels que le MATD et la CENI à travers son Programme d’appui au processus électoral (PAPE).

Les organisateurs de l'atelier tiennent à ce que ces élections soient crédibles et transparentes © Burkina24
Les organisateurs de l’atelier tiennent à ce que ces élections soient crédibles et transparentes © Burkina24

Venu représenter le directeur pays de Diakonia, Lucien Ouédraogo a rappelé l’importance de la tenue d’élections « crédibles, transparentes » dans l’optique de consolider la démocratie et la bonne gouvernance. Il s’est adressé en ces termes aux participants: « nous n’avons pas intérêt à échouer dans ce processus d’où l’identification de certains acteurs clés pour accompagner. Et nous savons qu’en accompagnant, le ministère de l’administration territoriale, les gouverneurs et les hauts commissaires que vous êtes, vous allez également à votre tour piloter le processus au niveau régional et provincial ».

Il espère surtout que les participants réussiront au terme de la formation à ressortir avec les outils nécessaires. Absent lors de la cérémonie d’ouverture, le discours du ministre Youssouf Ouattara a été lu par Mme Alizata Dabiré/Sawadogo, gouverneur de la région du centre-ouest présidant la cérémonie. Dans son message, il a exhorté les autorités régionales et provinciales à « une participation qualitative » aux échanges afin qu’ils soient « prêts » à jouer leur partition pour la « pleine réussite » des élections.

Oui Koueta

Burkina24



Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Article similaire

Tibila en prestation

Posté par - 24 décembre 2016 0
 « Wend Bonsgo» est le tout premier album de 6 titres de Kaboré Tibila sortie officiellement le 22 décembre 2016…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *