Forces de sécurité : 2809 nouveaux agents en rang serré pour servir la Nation

391 44

L’Ecole nationale de police vient de livrer sa dernière cuvée, forte de 2809 membres. Ces nouveaux agents de police, lors de la cérémonie de sortie officielle, ce vendredi 31 juillet 2015, ont pris pour nom de baptême ‘’Ouedraogo Pingwendé Eméline’’, une façon pour eux de rendre hommage à l’un de leur camarade, décédé le 29 juillet dernier, suite à un accident de la circulation routière.  

A l’issue de deux ans de formation théorique et pratique, 2809 agents de police, tout frais moulus à l’Ecole nationale de la police (ENP), ont fait leur sortie officielle, ce vendredi 31 juillet, avec des résultats plus que satisfaisants selon le patron de la cérémonie, le Premier ministre Yacouba Isaac Zida.

Seulement 11 de leurs camarades ont quitté les rangs dont 6 exclusions pour insuffisance de résultats et pour atteintes au règlement intérieur et 5 autres ayant perdu la vie au cours de la formation.
Et au nombre des admis, 2605 éléments sont issus de la Police nationale, 180 de la Garde de sécurité pénitentiaire et  25 de la Police municipale.

Mais, passé la formation, le nouveau défi pour eux, est sur le terrain. En la matière, les jeunes policiers ont promis se distinguer par leur travail.

« La promotion sortante s’engage à servir avec dévouement, loyauté et professionnalisme la Nation », a déclaré le délégué général de la promotion,  Cissé Barry Ibrahim.

La marraine de la promotion, Ouédraogo Marie Rose née Sanou, a, quant à elle, prodigué des conseils à ses filleuls, en les invitant à plus « de discipline et d’honneur, afin de relancer l’image de l’institution qu’ils représentent ».

La cérémonie du jour, qui marque la consécration des efforts des nouveaux sortants,   est placée sous le thème « La formation de l’Ecole nationale de la police : une réponse aux aspirations d’une police citoyenne ».
Mamady Zango (Stagiaire)
Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre