Formation des enseignants du primaire : Tenkodogo aura son ENEP à la rentrée 2016

Le démarrage de la construction de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo est désormais effectif. Les travaux ont été lancés le 27 juillet dernier par une délégation gouvernementale avec à sa tête, le ministre en charge de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Sur un coût de près de 4 milliards de francs CFA, cette école de formation professionnelle est censée accueillir ses premiers élèves à la rentrée sur-prochaine 2016-2017. C’est l’un des projets qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive dans la région.

Après l’étape de la mobilisation des ressources financières, la construction de l’école nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Tenkodogo a été officiellement lancée, par le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Samadou Coulibaly.

1)Plusieurs personnalités originaires de la région ont pris part à cette cérémonie.
Plusieurs personnalités originaires de la région ont pris part à cette cérémonie.

Il a Il a a

Il était  accompagné par ses collègues de l’habitat et de l’urbanisme ainsi que celle du budget. Situé sur l’axe Ouaga-Tenkodogo, juste avant le péage, c’est un site d’environ 48 hectares qui a été aménagé pour abriter l’infrastructure.

Mais bien avant la pose de la brique du lancement de la construction, le projet a été expliqué dans la matinée aux forces vives de la région du Centre-Est. Cette ENEP fait partie de la phase IV du projet de développement de l’enseignement de base de la Banque islamique du développement (BID).

C’est un complexe qui, en plus des salles de classes, comportera des infrastructures culturelles, sportives et des bâtiments pour l’hébergement.  Le coût total de cette école de formation professionnelle est estimée à 3,9 milliards de francs CFA. Le projet est financé par la BID à hauteur de 2,3 milliards et le reste des fonds sera assuré par l’Etat burkinabè.

Selon le ministre Samadou Coulibaly, cette ENEP, a une vocation sous-régionale, va offrir des conditions idéales pour la formation des élèves-maîtres du Centre-Est et des pays voisins.

Le parrain de la cérémonie, le Naba Saga de Tenkodogo s’est réjoui du démarrage effectif des travaux.

Cette ENEP de Tenkodogo fera la 8e du pays.
Cette ENEP de Tenkodogo sera la 8e du pays.

Selon lui ce futur joyau va contribuer à accroitre l’offre de formation des enseignants. Il promet ne ménager aucun effort pour veiller au bon déroulement des travaux.

Comme retombées, le ministre assure que ce projet va générer à court terme plus de 350 emplois ; le développement de petits commerces. Une fois que l’école va ouvrir ses portes, elle sera, foi du ministre, source de recettes pour le budget de l’Etat à travers les inscrits des candidats à titre privé.

Le délai d’exécution des travaux est prévu pour 12 mois. Si tout se passe bien, cette école de formation est censée accueillir ses premiers élèves à la rentrée scolaire 2016-2017.

Martin Ouédraogo

Correspondant de Burkina24 à Tenkodogo



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page