Immigration: 84 Burkinabè renvoyés du Gabon pour situation irrégulière

628 24

Ce sont au total 460 immigrés dont 84 Burkinabè en situation irrégulière qui ont embarqué, en présence des ambassadeurs de leurs pays respectifs, ce samedi 08 Août 2015 au port môle de Libreville. Destination : Retour au bercail.

A ces ressortissants Burkinabè, il faut ajouter 130 Maliens, 60 Sénégalais, 40 Togolais, 38 Nigériens, 35 Guinéens, 35 Nigérians, 20 Béninois, 8 Ghanéens et 3 Gambiens qui viennent d’être expulsés au pays d’Ali Bongo.

Toutes ces personnes faisaient partie des immigrés clandestins interpelés lors des contrôles de routine et d’anciens prisonniers ayant purgé leurs peines. Ces clandestins ont été gardés dans des conditions jugées « humaines  au Centre National de Rétention Administrative de Libreville aux frais de l’Etat gabonais », selon les autorités de ce pays.

Quant à l’association sénégalaise Horizon sans frontière, elle a accusé les autorités gabonaises de « maltraitance » et demandé l’ouverture d’une enquête judiciaire le mardi 4 août. « Ce n’est pas la première fois que le Gabon torture ou maltraite des migrants», avance Babacar Sèye, le président de l’organisation, dans la presse sénégalaise.

« La vie des ressortissants sénégalais au Gabon vacille entre détentions arbitraires, expulsions voire même assassinats. Une plainte sera déposée les jours à venir aux Nations unies contre le Gabon pour violations et tortures de migrants sur son territoire », a-t-il encore déclaré lors d’une conférence de presse.

Kouamé L.Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : timesgabon.com/Jeuneafrique.com

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *