Fidèle 1er valorise le pagne tissé

327 0

De son vrai nom YAMEOGO Fidèle, le styliste Fidèle 1er est un passionné de mode. À travers ses créations, il valorise le pagne tissé communément appelé le ”Faso Danfani”. Burkina24 l’a rencontré afin d’en savoir plus sur son parcours et sa vision des choses. 

Burkina 24 (B24): Parlez nous de vos débuts dans le domaine de la mode 

Fidèle 1er: Je suis rentré dans la couture en 2003 et j’ai été formé par Abel Couture. Après ma formation, j’ai entamé des stages de perfectionnement dans différents ateliers. C’est en 2008 que la marque fidèle 1er a été créée. Je continue diverses formations dans le but de me perfectionner.

B24: Dans quel style s’insèrent vos créations? 

Fidèle 1er : Je veux surtout promouvoir la valorisation du pagne tissé ”faso danfani”. Je fais de la Haute couture mixte. En outre, je crée aussi des modèles à partir de pagnes ordinaires. Je me base la plupart du temps sur des styles et modèles de jeunes.

11846076_10206377031837705_1235627461_n
Défilé Gala Miss Hivernage BF

 B24: Avez vous déjà participé à des événements de mode? 

Fidèle 1er: J’ai moi-même organisé un défilé en 2014. En plus, j’ai participé à une exposition au sein de l’ENAM avec l’association des designers pour le développement. J’ai participé à d’autres défilés, notamment celui avec Pathé’O, puis lors de la Fashion Victime avec l’agence Yiki Mode. Enfin en juillet 2015, j’ai fait un défilé au concours Miss Hivernage Burkina Faso.

B24: Des difficultés rencontrées tout au long de votre parcours? 

Fidèle 1er: Je rencontre plusieurs difficultés au Burkina car la population ne sait pas apprécier le milieu artistique des arts vestimentaires. Il s’agit d’un réel défi à relever pour leur proposer des modèles.

Je suis néanmoins convaincu que la population finira par accepter l’art vestimentaire que les jeunes stylistes proposent. Elle se rendra compte que nous avons des jeunes talents ici au Burkina, et n’aura plus besoin de se déplacer dans d’autres pays pour se faire confectionner des tenues.

B24: Quels sont vos objectifs? 

Fidèle 1er: Mon objectif est de  réussir à imposer la marque non seulement dans le Burkina Faso, la sous-région, et voir dans le monde entier, avec des créations un peu diversifiées.

B24: Avez vous des conseils pour tous ceux qui veulent se lancer dans le stylisme?

Fidèle 1er: Pour réussir dans ce domaine, il faut avoir l’amour pour ce qu’on fait. Il faut se fixer des objectifs et surtout garder le courage dans la persévérance afin d’aboutir à ses objectifs.

Propos recueillis par Dalila YARO

Chroniqueuse mode pour Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre