La Commission des réformes accusera un retard dans le dépôt de son rapport

707 2

La Commission de réconciliation nationale et des réformes, dirigée par Mgr Paul Ouédraogo,  accusera un retard dans le dépôt de son rapport. C’est ce qu’annonce le président dans un communiqué rendu public ce 11 août 2015.

Ce rapport était en effet attendu ce 13 août 2015. Mais la Commission laisse entendre que ce délai ne sera pas respecté, mais assure que le document de synthèse sera disponible “incessamment”.

Mgr Paul Ouédraogo explique ce retard, dans le communiqué, “par la quantité des dossiers reçus”, mais aussi par des “circonstances indépendantes de sa volonté”.

Juridiquement née en janvier 2015, la Commission de réconciliation nationale et des réformes a officiellement démarré ses activités en mars 2015. Elle avait cinq mois pour faire des propositions pour apurer le passif judiciaire du pays et jeter les bases d’un nouveau contrat social au Burkina. Son rapport était attendu au bout de ces 150 jours.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *