Législatives de 2015 : Une candidature recalée pour absence de listes et défaut de paiement de la caution

270 0

La Commission ad hoc de validation des dossiers de candidatures aux élections législatives d’octobre 2015 a livré ses résultats.

Sur les 81 partis politiques qui ont fait acte de candidature, tous sont « passés entre les mailles du tamis » de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), mais trois d’entre eux ont vu leurs listes rejetées dans trois circonscriptions électorales.

Il s’agit, dans la province du Gourma, du Parti pour la renaissance démocratique au Faso (PRDF), recalé pour manque de casier judiciaire du 2e titulaire.

Dans la province du Kadiogo, le Parti Fasocrate (PF) a vu son dossier invalidé pour le même motif et dans la province des Banwa, le Parti républicain pour l’indépendance total (PRIT-LANNAYA) doit également repasser pour absence d’un 2e suppléant.

Selon l’Observateur Paalga, du côté des 19 regroupements d’indépendants, le regroupement Nabasnogo a été recalé de toute participation au scrutin, pour « absence de listes » et « défaut de paiement de la caution ».

Notons qu’en tout, 6.944 citoyens, dont 4.870 hommes et 2.074 femmes, se portent candidats aux élections législatives d’octobre prochain.

Passé cette étape de validation des candidatures, il revient au Conseil constitutionnel d’apprécier à son tour les différents dossiers sur la base des contestations ouvertes à tout candidat, parti politique ou groupement d’indépendants prenant part au scrutin, afin de les valider ou invalider définitivement.

Noufou KINDO

Burkina24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre