Le Pr Laurent Bado appelle les jeunes à aller massivement aux urnes

652 22

L’Association ‘’Jeunesses africaines unies pour la paix et l’intégration’’ (JAUPI), a organisé, ce jeudi 13 août 2015, au profit de la population Ouagalaise, une conférence débat autour du thème ‘’Contribution de la jeunesse à la réformation de la démocratie au Burkina Faso’’.

L’animateur de ladite conférence n’est autre que le professeur Laurent Bado. Un homme bien connu « pour son franc parlé, ses qualités oratoires et  sa disponibilité constante à conscientiser  la jeunesse », a expliqué le président de la JAUPI,  Atanas Salou.

C’est avec intérêt donc, que l’assistance, composée en majorité de jeunes, a suivi sa communication.

Dans son intervention, le professeur Bado, a d’abord fait la genèse de la démocratie dans le monde et au Burkina en particulier, avant de s’étaler sur les tares du régime Compaoré, les raisons de l’insurrection populaire du 30 et 31 octobre 2014 et les actions d’envergure à mener par les autorités de la transition, à deux mois de la fin de leur mandat.

En sus, il a rappelé le rôle qui doit être celui de la jeunesse, en cette phase transitoire de consolidation de la démocratie burkinabè.

Les jeunes étaient nombreux à venir assister à la conférence
Les jeunes étaient nombreux à venir assister à la conférence

Dans un premier temps, Laurent Bado a expliqué que la jeunesse a le devoir d’exiger du gouvernement de la transition, la mise  en place des bases d’un nouveau départ à travers surtout, le toilettage des textes et le jugement des crimes politiques et économiques.

Dans un second temps, a-t-il ajouté, les jeunes  doivent participer massivement aux élections couplées d’octobre 2015, afin de choisir les élus capables du mieux pour leur avenir.

 Du reste, il a invité les jeunes à s’engager activement dans la politique et ce,  en participant aux élections, en choisissant librement et consciencieusement leur parti et leur candidat et amenant leur voisinage à s’intéresser également à la politique.

Le président de la JAUPI, a dit être satisfait de la communication du professeur, eu égard à l’attention et à l’intérêt manifeste de l’assistance. « Ce travail d’information et de conscientisation est aussi le combat que nous avons voulu, en organisant cette conférence », s’est-il réjoui.

En dehors de cette conférence, il est prévu au programme de la JAUPI, une séance de reboisement et un match de football, le vendredi 14 août 2015.

Mamady Zango (Stagiaire)

Burkina24  



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *