Côte d’Ivoire-Grand Bassam : Au moins 2.332 morts de poulets

Le Ministère des Ressources animales et halieutiques ivoirien a confirmé ce 14 Août, la présence de la grippe aviaire dans le département de Grand-Bassam à l’Est d’Abidjan, ajoutant, par ailleurs, que plus de 2.000 poulets en avaient été victimes.

Selon le service vétérinaire de ce ministère, sur 76 fermes investiguées dans le village de Modeste situé sur l’axe Abidjan – Grand-Bassam, l’on comptabilise au total 2.332 morts de poulet.

« L’analyse des prélèvements effectués le 24 juillet ont révélé le 05 août que les résultats étaient positifs », a indiqué a l’Agence Ivoirienne de Presse, AIP, une source sous couvert de l’anonymat, en l’absence du ministre en déplacement en Italie où il participe à Expo Milan.

« Des mesures conservatoires sont arrêtées en pareille situation aussi bien sur les sites que dans les environs par le préfet et les propriétaires seront dédommagés », a ajouté cette source de l’AIP.

Avant Grand-Bassam, Bouaké et Abidjan ont déjà enregistré des cas de grippe aviaire tandis que San Pedro faisait face à une grippe porcine dont tous les propriétaires des fermes ont été indemnisés, a-t-elle souligné.

La grippe aviaire représente un risque important pour la filière avicole. Le virus est capable d’infecter et de se propager rapidement dans un élevage, causant de fortes mortalités avec un effet socio-économique négatif et significatif.

Les cas constatés ont été isolés et maîtrisés grâce à la veille préventive mise en place depuis l’apparition du virus en début d’année au Burkina Faso, selon le ministère.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Source : AIP



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page