Développement IT dans les collectivités territoriales : Le Projet TIC à Tougan bat de l’aile

426 0

La 6e édition du Projet TIC à Tougan (TAT) couvre six régions du Burkina (Centre, Nord, Centre-Ouest, Hauts-Bassin, Cascades et Mouhoun) et est dans sa phase de renforcement des capacités des acteurs de collectivités territoriales. Cependant, selon son Coordonnateur, Wangnin ZERBO, l’édition 2015 du projet « a connu une réelle carence sur tous les plans ».

La phase de renforcement de capacité du projet TAT, une activité sociale à but non-lucratif, devait démarrer depuis le 1er août 2015 comme chaque année d’ailleurs. Mais, la formation se tient du 10 au 30 août 2015.

À propos de ce retard, Wangnin Zerbo a reconnu qu’ « exactement, la phase de renforcement des capacités, voir etoute l’édition 2015, dite édition de « transition » a connu une réelle carence sur tous les plans ».

Il justifie ce retard essentiellement par la non-mobilisation des ressources financières et matérielles. « Des personnes ressources à qui nous avons sollicité l’accompagnement principal, à savoir le parrainage et le patronage, ont d’une part été lentes dans leur réaction et de surcroît elles n’ont apporté aucune aide », a-t-il confié à Burkina24.

Il a par ailleurs noté que le projet a reçu l’approbation de parrainage du ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Nébila Amadou Yaro, « sans incidence financière ni matérielle ».

Wangnin Zerbo explique que la 1re phase active du projet (Foire de l’Informatique et de la Technologie de Tougan pour ne pas dire son annulation pour cette édition) a connu un report tout simplement parce que « cette année, le projet n’a reçu aucun appui financier ou matériel, ni du parrain (le ministre), ni des partenaires, ni des personnes ressources ».

Photo de famille de la Promotion FIBI en 2013.
Photo de famille de la Promotion FIBI en 2013.

En ce qui concerne la FIBI (Formation en Informatique Bureautique et Internet), cette 2e phase du projet, c’est « une déception inédite », selon lui. Il explique cette déception également par la non mobilisation des ressources matérielles.

« (…) Nous avons dû reculer la date, le temps de trouver du matériel et c’est effectivement grâce à nos amis et collaborateurs que nous avons pu rassembler 12 ordinateurs et qui ont tous été convoyés à Tougan le 4 août 2015 par la route et bien arrivés», a-t-il indiqué.

Pour rappel, le projet TAT a permis à 1.475 fonctionnaires, étudiants, particuliers et acteurs d’OSC, d’acquérir des connaissances pratiques Certifiées Norme Microsoft Office en informatique bureautique et internet. Grâce au projet, plusieurs responsables d’administration, ont acquis du matériel adéquat à leur besoin à moindre coût (lampe solaire, ordinateurs, tablettes, modem Wifi etc.).

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *