Présidentielle 2015 : Le N23 demande la création d’un ministère des Burkinabè de la diaspora

495 0

Le N23, Mouvement du 23 Novembre, organisation de la société civile de la diaspora burkinabè procède depuis quelques semaines à l’installation de ses coordinations à travers les 31 régions de la Côte d’Ivoire. Objectif principal visé par son leader Moumouni POGRAWA : ‘’L’Union des Burkinabè vivant en Côte d’Ivoire’’.

C’est justement ce thème qui a prévalu à l’installation de M. ZONGO, le nouveau coordonateur de son organisation dans la commune de Cocody dans le district d’Abidjan, la capitale ivoirienne.

Cette cérémonie qui s’est déroulée dans l’après-midi de ce samedi 15 Août au Kilomètre 9 de la Riviera 3 dans la commune de Cocody à Abidjan, a été l’occasion pour son leader Moumouni POGRAWA de revenir sur la question du vote de la diaspora.

A cet effet, il  a demandé l’union de ses compatriotes car selon lui ‘’ c’est dans l’union que notre droit de vote que nous avons sacrifié pour cette année 2015, sera une réalité en 2020’’. Pour y arriver, le leader du Mouvement du 23 Novembre suggère la création d’un Ministère des Burkinabè de la Diaspora ‘’à ne pas fondre dans le Ministère des Affaires Etrangères et ce n’est pas négociable’’, a-t-il insisté.  

Quant à la mission principale de ce Ministère des Burkinabè de la Diaspora, ‘’il devra avec les Burkinabè de la diaspora préparer les élections de 2020’’,  a expliqué M. POGRAWA.

A cet effet, il a lancé un appel à tous les candidats à la prochaine Présidentielle d’Octobre prochain au Faso à travers une mise garde leur demandant d’en faire une de leurs priorités.

Le Mouvement du 23 Novembre en tant qu’organisation de la société civile pour la défense des droits de la diaspora burkinabè a également saisi l’occasion de cette rencontre pour sensibiliser les ressortissants Burkinabè du district d’Abidjan au risque des pluies diluviennes.

Autre sujet de sensibilisation, l’école gratuite décidée par le gouvernement ivoirien à partir de la rentrée scolaire 2015-2016. Sur cette question, M. POGRAWA  a demandé à ses compatriotes de s’y conformer pour éviter les rigueurs de la loi du pays qui les accueille.

Cette cérémonie a pris fin avec l’installation et la présentation officielle de M. Zongo dans ses nouveaux habits de coordonnateur du Mouvement du N23 de Cocody, à la communauté burkinabè de cette commune.

L’artiste-comédien Oyou-Inter a gratifié l’assistance de prestations fortement appréciées.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *