L’ONSL demande au ministère de la sécurité de protéger son secrétaire général

Ceci est une lettre ouverte de plusieurs syndicats affiliés à l’Organisation des syndicats libres (ONSL) adressée au ministre de la sécurité, demandant la protection du secrétaire général de l’ONSL contre qui, selon eux, des menaces auraient été proférées. 

Monsieur le Ministre,

Nous venons par la présente sollicité la protection de notre Secrétaire Général en l’occurrence le camarade KABORE Nobila Paul, Secrétaire de l’ONSL structure à laquelle nous sommes  affiliés.

L’ONSL est une centrale syndicale regroupant plusieurs syndicats répartis sur l’ensemble du territoire.

En effet, Monsieur SANFO Sayouba un des membres de l’ONACOM-B / ONSL qui a un litige avec la BICIA-B au sujet de son immeuble, litige qui défraie la chronique depuis 2011 jusqu’à nos jours.

L’Organisation Nationale des Commerçants du Burkina (ONACOM-B) dont SANFO Sayouba est membre a sollicité l’appui de l’ONSL dans le cadre du litige susvisé.

Ayant estimé que la situation socio-politique est suffisamment tendue pour qu’on en rajoute encore, le Secrétaire Général de notre Centrale Syndicale a opté plutôt pour des démarches tendant à rapprocher les parties en vue d’un règlement amiable du litige.

C’est ainsi qu’il a séjourné à Lomé au Togo du 25 au 27 juillet 2015 où il a pu rencontrer Monsieur YATASSAYE Mamadou le dernier acquéreur en date de l’immeuble litigieux, lequel l’avait d’ailleurs acquis des mains de Monsieur BEREWOUDOUGOU Amedé Ignace.

A son retour de mission, le Secrétaire Général de notre Centrale Syndicale en a rendu compte à ses affiliés et aux autorités publiques en charge du dossier, vu qu’un règlement amiable de l’affaire arrange tout le monde y compris les pouvoirs publics puisque contribuant à la paix sociale.

C’est contre toute attente que dans l’après-midi du 31 juillet 2015, le Secrétaire Général de notre Centrale a reçu un appel téléphonique de Monsieur BEREWOUDOUGOU Amedé Ignace au sujet de la même affaire, entretien au cours duquel il lui a proféré des injures tellement grossières que la décence interdit de reprendre ici et  pire l’a même proféré des menaces ouvertes de mort.

Etant donné que notre Secrétaire Général n’a pas agi en son nom ni pour son compte personnel, mais au nom et pour le compte de l’ONSL et tous ses affiliés, c’est pourquoi nous demandons votre protection à son égard pour qu’il ne lui arrive quoi que ce soit et que le médecin ne vienne après la mort.

Raison pour laquelle Monsieur le Ministre et au vu des menaces et provocations de Monsieur BEREWOUDOUGOU Amedé Ignace, nous vous prions de prendre toutes dispositions utiles pour la protection de notre Secrétaire Général.

Tout en vous souhaitant bonne réception, veuillez agréer Monsieur le Ministre Délégué chargé de la Sécurité, l’expression de notre considération distingué.

Ont signé :

  ONACOM-B                                      FTMB                                                            FNTTHC

                                                                                                    

 

DABO  Moussa                    OUEDRAOGO Ahmed                             SEMDE Saïdou

 

 

 

       SYNATIP-B                                          OSCB                                                            COS

 

                                                          

OUEDRAOGO Jean-Baptiste            El Hadj KABORE T. Dramane                          KASSAMBA Yssouf

 

 

 

          SYNACOM-B                            SY.N.OR.AR.TRA.B                                    SNTTUB

 

 

NAGALO Rock Donatien                     RABO Mahamoudou                             El Hadj KIEMA Oumarou


NDLR : Le titre est de la Rédaction B24



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page