Quand la RTB dit au CDP que plus rien n’est comme avant

686 89

La direction générale de la RTB avec à sa tête, Dr Marie Danielle Bougairé, était face à leurs confrères dans la matinée de ce 20 août au sein de ses locaux. Objectif, donner une réplique aux leaders de certains partis politiques, en l‘occurrence du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès), qui se plaignent de ce que la RTB boycotterait leurs activités.

D’entrée, la directrice générale de la RTB, Dr Marie Danielle Bougairé, a souligné que depuis sa prise de fonction, une nouvelle mesure a été instaurée dans la structure et qui accorde à chaque parti politique 15 couvertures médiatiques dans le mois.

Sur ce, les formations politiques se devaient de fournir un calendrier mensuel de leurs activités pour permettre à la RTB de s’organiser à l‘avance. Compte tenu des événements qui avaient conduit le CDP dans une certaine « clandestinité », c’est deux mois après que la correspondance sur cette mesure lui est parvenue et qui n’a pas pu ainsi déposer un programme de ses activités.

Néanmoins la RTB estime avoir été compréhensive avec ce parti. « Ce que Eddie Komboigo dit c’est faux. On a toujours été ouvert… mais eux c’est à la dernière minute. Il croit qu’il faut toujours claquer le doigt pour qu’on couvre. Non ! Il faut qu’on arrête ça. Il y’a des moments où la RTB reçoit 33 demandes de couverture. C’est les premiers qu’on va servir.

On fait une demande en bonne et due forme et les demandes viennent généralement d’abord à mon niveau. Je n’ai pas vu passer les demandes de couvertures du CDP. C’est après que j’ai compris que c’est par téléphone qu’il demandait leur couverture et ça ce n’est pas normal ! », a laissé entendre la directrice générale de la RTB, Dr Marie Danielle Bougairé.

Et selon le directeur de la télévision, Ouezzin Louis Oulon, lors d’une rencontre avec les responsables du CDP concernant le programme de leurs activités, Michel Ouédraogo aurait dit que «  eux ils sont un grand parti et que c’est difficile de donner leur programme comme ça». « Si un parti est grand, il doit être organisé et pouvoir nous dire ce qu’il va faire après », rétorque Ouezzin Louis Oulon.

Le CDP a fini tout de même par se conformer à la mesure de la RTB mais cela a coïncidé avec le 21 Juin, date à laquelle le CSC a interdit la couverture médiatique de la précampagne dont la télévision dit avoir reçu une mise en demeure pour couverture de l‘activité d’un parti politique.

Danielle Bougairé pense donc que les griefs du CDP contre la RTB ne sont que « diffamation et intoxication ». Pour preuve, explique le directeur de la télévision, Ouezzin Louis Oulon, du monitoring des reportages sur les activités des partis politiques, le CDP s’en sort avec une vingtaine de couvertures médiatiques sur ses activités depuis février. Mieux, poursuit-il, le CDP est le parti le plus représenté à l‘émission « Controverse » soit 5 participations sur 15 émissions contre deux pour  l‘UPC et le PAREN par exemple.

« Si le président du CDP est nostalgique des privilèges dont il a bénéficiés pendant 27 ans, qu’il comprenne que cela n’est plus possible et qu’il doit se conformer aux règles de la république. On n’est pas venu pour aider quelqu’un à gagner ni empêcher quelqu’un à gagner», lance Danielle Bougairé.

En plus des griefs du CDP, des blessés de l‘insurrection se sont plaints également d’avoir été filmés par la RTB et que les images n’ont pas été diffusées. La réponse du directeur de la télévision, Ouezzin Louis Oulon, est que ces images servent à un documentaire en préparation et sera diffusé à l‘occasion du premier anniversaire de l‘insurrection.

La directrice générale de la télévision a terminé en indiquant que « la RTB après l‘insurrection fait des efforts pour répondre aux aspirations des populations ». A ses confrères qui ont relayé les déclarations du CDP, « le professionnalisme recommandait une vérification des déclarations du CDP à la source », dit-elle.

Maratou SOUDRE

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *