Côte d’Ivoire : Konan Banny, Essy Amara et Ahoua Stallone officiellement candidats à la présidentielle

555 0

Dès la création de la Coalition Nationale pour le Changement, CNC, en mai 2015 dernier, d’aucuns ont cru que les membres de cette fusion se seraient accordés pour présenter eux aussi un candidat unique à l’instar du PDCI, de l’UDPCI et du RDR au sein du RHDP qui ont opté pour le Président sortant de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara comme leur porte-étendard à la Présidentielle d’octobre 2015 prochain.

Le dépôt des candidatures de l’ex-Premier Ministre Charles Konan Banny et d’Essy Amara, ex-Ministre des Affaires Etrangères tous issus du PDCI, membres du CNC et opposés à la candidature d’Alassane Ouattara au nom de leur parti, vient de désillusionner ceux qui voyaient  un candidat unique de cette coalition.

En effet, ces deux poids lourds de la scène politique ivoirienne sont officiellement candidats à l’élection présidentielle d’octobre prochain. Ils ont déposé leurs dossiers de candidatures auprès de la Commission électorale indépendante, vendredi 21 août dernier.

Le FPI de Laurent Gbagbo, tendance Affi N’Guessan, sera partie prenante à ces échéances avec pour candidat son leader. Quant à la tendance conduite par Abdoudramane Sangaré, il a publiquement appelé le mercredi 20 août au boycott de ce scrutin.

En mai dernier, Essy Amara et les frondeurs du PDCI parmi lesquels Jérôme Brou Kablan, Kouadio Konan Bertin et Charles Konan Banny avaient décidé de se réunir au sein de la Coalition nationale pour le changement regroupant aussi des frondeurs du FPI et des membres d’autres partis comme le Lider de Mamadou Koulibaly.

Avant la date limite de dépôts des candidatures, le mardi 25 août 2015 prochain, Kouadio Konan Bertin, le premier cadre du PDCI qui a refusé «l’appel de Daoukro » et Mamadou Coulibaly, ancien président de l’hémicycle ivoirien devraient faire acte de candidature.

Au soir du vendredi 21 août, la Commission Electorale Ivoirienne comptaient au total 14  prétendants à la présidence ivoirienne. Au nombre de ceux-ci, Nago Yobo Bernadin, un étudiant âgé de  30 ans. Il a déposé sa candidature le 03 août dernier. Selon les conditions d’éligibilité à la présidence, “le président de la République en Côte d’Ivoire est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il n’est rééligible qu’une fois. Le candidat à l’élection présidentielle doit être âgé de quarante ans au moins et de soixante-quinze ans au plus (…)”.

Autre candidat à la prochaine présidentielle ivoirienne, Ahoua Stallone, membre de l’ancienne Galaxie patriotique conduite par l’ex-ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo est depuis son lieu d’exil officiellement candidat. Sa candidature a été déposée par l’un de ses proches à la CEI.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire.



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *