Kenya : 700 toxicomanes dans un stade

514 0

Des centaines de Kenyans passeront les trois prochains mois dans un stade transformé en un centre de réadaptation pour combattre leur addiction.

Au sein de ce centre de réadaptation de circonstance, les patients recevront des conseils et une formation professionnelle pour les aider à se réinsérer dans la société une fois le programme terminé. Après trois semaines d’ouverture, ce centre compte à présent 700 patients.

L’initiateur du projet, Mwangi wa Iria, le gouverneur de la région vise près de 5 000 personnes d’ici la fin du mois de septembre.

“L’année dernière, j’ai vu des gens devenir aveugles et mourir juste en face de moi, après avoir bu un breuvage local”, indique la doyenne du centre, âgée de 56 ans. Pendant plus de 30 ans, elle a brassé de l’alcool illégalement mais elle reconnaît aujourd’hui aller mieux.

“Les conseillers nous ont dit que ce que l’on buvait c’était du poison. C’est mauvais pour notre corps. Je ne consommerai plus jamais cet alcool”, a-t-elle indiqué.

Les patients viennent de tous horizons, aussi bien des jeunes que des vieux, des avocats ou des médecins et même des enseignants.

Les autorités kenyanes ont récemment annoncé une vague de répression contre les alcools de contrebande, et notamment sur la bière brassée illégalement qui affecte la vie et la santé de nombreux Kenyans.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *