Présidentielle 2015 : Le Conseil constitutionnel valide 16 candidatures

1035 16

Le Conseil constitutionnnel  burkinabè a rendu son verdict. Sur les 22 candidatures qu’il a reçues dans le cadre de l’élection présidentielle, il a validé 16 noms.

(Article mis à jour)

Il s’agit de :

1- Monsieur Ram OUEDRAOGO (RDEBF)

2- Monsieur Ablassé OUEDRAOGO  (Le Faso Autrement),
3- Monsieur Zéphirin DIABRE (UPC)
4- Monsieur Victorien Barnabé Wendkouni TOUGOUMA (candidat indépendant)

5- Monsieur Tahirou BARRY (PAREN)
6- Monsieur Roch Marc Christian KABORE  (MPP)

7- Monsieur Jean-Baptiste NATAMA  (candidat indépendant),
8- Madame Saran SEREME/SERE  (PDC)
9- Madame Françoise TOE  (candidate indépendante),
10-Monsieur Yacouba OUEDRAOGO (UBN)
11-Monsieur Issaka ZAMPALIGRE (candidat indépendant),
1 2-Monsiew Djibrill Yipéné BASSOLE (candidat indépendant)
13-Monsieur Adama KANAZOE (AJIR)
1 4-Monsieur Bénéwendé Stanislas SANKARA (UNIR/PS),
1 S-Monsieur Boukaré OUEDRAOGO  (candidat indépendant),
16-Monsieur Maurice Dénis Salvador YAMEOGO (RDF)

Les recalés de la liste de départ sont les suivants :

1 – Monsieur KOMBOÏGO Wend-venem Eddie Constance Hyacinthe, président de l’ancien parti au pouvoir, le CDP

2 – Monsieur OUEDRAOGO Gilbert Noël de Bonne Esperance Goulewindin, président de l’ADF/RDA, membre de l’ancienne majorité au pouvoir

3 –  Monsieur TONDE Roland

4. Madame ZON Korotimi Rachya Joséphine Maria Goretti

5. Monsieur KI Ghislain

6 – Monsieur Dicko Harouna

Motifs

Le Conseil constitutionnel a justifié le rejet de la candidature de Ghislain Ki au motif que son dossier est incomplet. Il y manque en l’occurrence le bulletin numero 3 de son casier judiciaire et le reçu du versement de la caution de 25 millions de F CFA. Les candidats Harouna Dicko, Roland Tondé et Maria Goretti n’ont également pas justifié du versement du sésame.

En ce qui concerne Gilbert Ouédraogo, le Conseil constitutionnel a indiqué que son inéligibilité déclarée par le même Conseil aux législatives s’applique aussi à la présidentielle. La même raison a été opposée au candidat du CDP, le parti politique de Blaise Compaoré. Le Conseil a précisé que la caution de 25 millions de F CFA qu’ils ont versée leur sera restituée.

Gilbert Noël Ouédraogo, quelques heures plus tard, a posté sur son compte twitter “prendre acte” de la décision de la juridiction suprême des élections et souhaiter que le meilleur gagne à la prochaine présidentielle. “Le CC (Conseil constitutionnel, ndlr) vient de publier sa liste provisoire des candidats. Nous en prenons acte,  soucieux de la paix pour notre pays. Que le meilleur gagne“, peut-on lire dans son tweet.

Bassolé et le colonel Yac passent

La liste des validés compte six candidatures indépendantes et sur les trois femmes de départ, une a été recalée.

A noter aussi qu’au moins deux anciens ministres de l’ex-président Blaise Compaoré sont passés à travers ce premier décantage, notamment Djibrill Bassolé et Yacouba Ouédraogo.

Mais cette liste est provisoire. Il reste huit jours, à compter de la date de publication de la liste des candidats au greffe (la décision est signée du 28 août 2015), pour formuler des recours, c’est-à-dire avant le 6 septembre 2015 à 00h. A préciser que le droit de réclamation est réservé seulement aux candidats.


L’intégralité de la décision : Décision 2015- 023 portant liste provisoire des candidats à la présidentielle 2015



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *