Présidentielle 2015 : Le Conseil constitutionnel valide 16 candidatures

1243 16

Le Conseil constitutionnnel  burkinabè a rendu son verdict. Sur les 22 candidatures qu’il a reçues dans le cadre de l’élection présidentielle, il a validé 16 noms.

(Article mis à jour)

Il s’agit de :

1- Monsieur Ram OUEDRAOGO (RDEBF)

2- Monsieur Ablassé OUEDRAOGO  (Le Faso Autrement),
3- Monsieur Zéphirin DIABRE (UPC)
4- Monsieur Victorien Barnabé Wendkouni TOUGOUMA (candidat indépendant)

5- Monsieur Tahirou BARRY (PAREN)
6- Monsieur Roch Marc Christian KABORE  (MPP)

7- Monsieur Jean-Baptiste NATAMA  (candidat indépendant),
8- Madame Saran SEREME/SERE  (PDC)
9- Madame Françoise TOE  (candidate indépendante),
10-Monsieur Yacouba OUEDRAOGO (UBN)
11-Monsieur Issaka ZAMPALIGRE (candidat indépendant),
1 2-Monsiew Djibrill Yipéné BASSOLE (candidat indépendant)
13-Monsieur Adama KANAZOE (AJIR)
1 4-Monsieur Bénéwendé Stanislas SANKARA (UNIR/PS),
1 S-Monsieur Boukaré OUEDRAOGO  (candidat indépendant),
16-Monsieur Maurice Dénis Salvador YAMEOGO (RDF)

Les recalés de la liste de départ sont les suivants :

1 – Monsieur KOMBOÏGO Wend-venem Eddie Constance Hyacinthe, président de l’ancien parti au pouvoir, le CDP

2 – Monsieur OUEDRAOGO Gilbert Noël de Bonne Esperance Goulewindin, président de l’ADF/RDA, membre de l’ancienne majorité au pouvoir

3 –  Monsieur TONDE Roland

4. Madame ZON Korotimi Rachya Joséphine Maria Goretti

5. Monsieur KI Ghislain

6 – Monsieur Dicko Harouna

Motifs

Le Conseil constitutionnel a justifié le rejet de la candidature de Ghislain Ki au motif que son dossier est incomplet. Il y manque en l’occurrence le bulletin numero 3 de son casier judiciaire et le reçu du versement de la caution de 25 millions de F CFA. Les candidats Harouna Dicko, Roland Tondé et Maria Goretti n’ont également pas justifié du versement du sésame.

En ce qui concerne Gilbert Ouédraogo, le Conseil constitutionnel a indiqué que son inéligibilité déclarée par le même Conseil aux législatives s’applique aussi à la présidentielle. La même raison a été opposée au candidat du CDP, le parti politique de Blaise Compaoré. Le Conseil a précisé que la caution de 25 millions de F CFA qu’ils ont versée leur sera restituée.

Gilbert Noël Ouédraogo, quelques heures plus tard, a posté sur son compte twitter « prendre acte » de la décision de la juridiction suprême des élections et souhaiter que le meilleur gagne à la prochaine présidentielle. « Le CC (Conseil constitutionnel, ndlr) vient de publier sa liste provisoire des candidats. Nous en prenons acte,  soucieux de la paix pour notre pays. Que le meilleur gagne« , peut-on lire dans son tweet.

Bassolé et le colonel Yac passent

La liste des validés compte six candidatures indépendantes et sur les trois femmes de départ, une a été recalée.

A noter aussi qu’au moins deux anciens ministres de l’ex-président Blaise Compaoré sont passés à travers ce premier décantage, notamment Djibrill Bassolé et Yacouba Ouédraogo.

Mais cette liste est provisoire. Il reste huit jours, à compter de la date de publication de la liste des candidats au greffe (la décision est signée du 28 août 2015), pour formuler des recours, c’est-à-dire avant le 6 septembre 2015 à 00h. A préciser que le droit de réclamation est réservé seulement aux candidats.


L’intégralité de la décision : Décision 2015- 023 portant liste provisoire des candidats à la présidentielle 2015



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *