Investiture du Président de la BAD: Akinwumi Adesina prend officiellement fonction

Dr. Akinwumi Adesina a pris officiellement fonction à la tête de la Banque africaine de développement (BAD) ce mardi 1er septembre à Abidjan. Il est le huitième président de l’institution bancaire africaine. Dr. Akinwumi Adesina a prêté serment et traduit son engagement à oeuvrer au développement du continent.

Exprimant sa gratitude aux Gouverneurs de la Banque pour son élection à la tête de cet organisme le 28 mai 2015 sans manquer de rendre un grand hommage à son prédécesseur le Rwandais Donald Kaberuka, pour le travail abattu tout au long de son mandat, Dr. Akinwumi Adesina a indiqué accepter  »cette charge avec le grand sens de responsabilité, avec enthousiasme, dévouement et un grand engagement total’’.

Le président de la République de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara, présent à cette investiture, tout en félicitant le nouveau président de la BAD, lui a témoigné de la disponibilité de son pays à l’accompagner tout au long de son mandant. Cependant, il lui a rappelé les défis qui se présentent à lui. Ce sont notamment le contexte d’insécurité internationale qui n’épargne pas l’Afrique et qui pourrait avoir pour conséquence de contrarier ses belles performances pour les années à venir.

Il a aussi évoqué le problème de chômage, la désespérance des jeunes qui amplifient le phénomène migratoire vers l’Occident et les maladies endémiques. Sur le plan économique, alors que l’Afrique présente de bonnes perspectives de croissance, a fait remarquer M. Ouattara, les marchés boursiers internationaux montrent des signes de faiblesses; le continent continue de subir les effets de la volatilité des cours des matières premières qui pourrait être davantage affecté par les soubresauts actuels des marchés financiers internationaux.

‘’Il est important que si l’on veut que les économies africaines soient compétitives au plan international, que des investissements massifs soient effectués. Ceci ne sera possible que si le secteur privé joue un rôle de plus en plus important dans le développement des infrastructures’’, a conseillé M. Ouattara.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Abidjan.net



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page