La photo d’Aylan Kurdi contraint l’UE à résoudre la crise migratoire

176 0

En Europe, la tension monte face à une crise migratoire sans précédent. Dans ce contexte, la publication de la photo du corps sans vie d’un petit garçon syrien mort noyé sur une plage turque a choqué l’opinion et suscité de nombreux articles de presse.

C’est dans la nuit de mardi 1er au mercredi 02 Septembre dernier que plusieurs bateaux de migrants, hommes, femmes et enfants, conduits par des passeurs, lèvent l’ancre dans la ville côtière de Bidrum en Turquie. Destination : l’île grecque de Kos, pour ce qui était censé être l’une des plus courtes traversées maritimes entre la Turquie et l’Europe. Mais très rapidement, les embarcations chavirent et le rêve, une nouvelle fois, se transforme en cauchemar, voire, pour beaucoup, en nuit sans fin.

Alertés par les cris des naufragés, les garde-côtes se transforment en sauveteurs. Ils repêcheront douze corps sans vie dont celui d’un garçon âgé de quelques années, échoué sur la plage. Un photographe présent sur place capture des images du drame. Ses clichés vont envahir les réseaux sociaux sous le hashtag #KiyiyaVuranInsanlik, « l’humanité échouée en turc », avant de se répandre dans la presse.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Jeune Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre