Fraude aux concours 2015: Le SYNAGRH exige l’annulation et la reprise

428 0

A la suite du comité des jeunes pour l’annulation et la reprise des concours concernés par la fraude le 31 août dernier, le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines de l’administration publique (SYNAGRH) demande dans cette lettre ouverte au Premier ministre chef du gouvernement la reprise desdits concours. Estimant que « la non reprise de ces concours serait une dérive aux principes d’équité, de transparence et d’égalité de chance aux candidats », le syndicat exige leur annulation et reprise, la poursuite des investigations, l’audit sur l’organisation et l’administration des concours directs  et professionnels et le renouvellement de l’équipe dirigeante de l’Agence générale  de recrutement de l’Etat (AGRE).

Excellence Monsieur le Premier Ministre,

Le 21 août 2015,  les autorités en charge de la fonction publique on animé une conférence de presse relative à des cas de fraudes dans certains concours directs de la fonction publique session de 2015 dont les concours de l’ENAREF (cycle A, B, C), les Assistants des douanes, les Agents itinérants de santé (AIS) et les conseillers des affaires économiques.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, avant tout propos, permettez-nous de saluer les actions déjà entreprises par votre gouvernement pour le démantèlement de ce réseau et l’interpellation de certaines personnes dans le but d’apporter la lumière sur ces fraudes.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, les sorties médiatiques des autorités en charge de la fonction publique et des acteurs en charge de l’organisation des concours de la fonction publique pour informer l’opinion publique sur ces fraudes est sans conteste salutaire. Cependant, ceux-ci ont exclu, dans leur propos, l’hypothèse d’annulation et de reprise desdits concours avec pour motifs : «les charges financières, le temps lié à la reprise soit plus de quatre (04) mois, le bouleversement du calendrier de la rentrée scolaire des écoles et centres de formation professionnelle prévue pour octobre 2015, le temps imparti pour la fin de la transition soit moins de deux (2) mois, etc.»[1].

Sans aucune prétention d’interférer dans la gestion et le dénouement de cette situation qui préoccupe tous les Burkinabè surtout les candidats, nous estimons que la non reprise de ces concours serait une dérive aux principes d’équité, de transparence et d’égalité de chance aux candidats. Au regard du déroulement de cette affaire, il convient de dire qu’il est difficile de circonscrire l’ampleur de ces fraudes et garantir l’égalité de chance entre les candidats.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, face à cette réalité qui sape l’image de notre Administration, et soucieux des principes de gestion efficiente des services publics d’une part et des questions de transparence, d’équité et d’égalité de chance d’accès aux emplois de la fonction publique à tous les Burkinabè d’autre part, le Syndicat National des Gestionnaires des Ressources Humaines de l’Administration Publique (SYNAGRH) exige :

  • L’annulation et la reprise desdits concours dans des meilleurs délais, étant entendu qu’il n’est pas facile de connaître l’ampleur de ces fraudes ;
  • La poursuite des investigations et la prise de sanctions exemplaires à l’encontre des auteurs de ces fraudes ;
  • L’audit sur l’organisation et l’administration des concours directs et professionnels de la fonction publique session de 2015 afin de situer «véritablement» les responsabilités ;
  • Le renouvellement de l’équipe dirigeante de l’Agence Générale de Recrutement de l’Etat (AGRE). Ce renouvellement obéit au principe d’efficacité et de gestion des services publics, car certains responsables de l’AGRE ont plus de 7 ans à leur poste.

Excellence Monsieur le Premier Ministre, en votre qualité de Chef de Gouvernement garant des principes d’équité, d’égalité et de justice entre les Burkinabè, nous osons croire qu’il vous plaise d’interpeller les autorités en charge de la fonction publique et de l’organisation des concours à annuler et à reprendre ces concours dans de meilleurs délais.

Tout en espérant sur votre prompte compréhension, nous vous prions d’agréer, Excellence Monsieur le Premier Ministre, l’expression de nos sincères marques de considérations.

Pour le Bureau National du SYNAGRH,

 Le Secrétaire général

Souleymane ZOROME

Ampliations:

-SGG-CM

-USTB, CGT-B


[1] Propos du Pr A. LOADA, Ministre en charge de la fonction publique au journal de 13 heures de la RTB-radio du dimanche 06/09/2015

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *