Elections 2015 : Le FRC en visite de plaidoyer chez les musulmans

480 0

Dans le cadre de sa campagne de plaidoyer auprès des leaders d’opinion, la délégation du Front de renforcement de la citoyenneté (FRC) a rendu visite, ce jeudi 10 septembre 2015, à des représentants d’Associations musulmanes regroupés au sein du Centre culturel islamique du Burkina. A l’occasion, elle a sollicité l’implication de ces derniers dans la réussite des élections d’octobre 2015.

A l’entame des échanges, le porte-parole du comité de pilotage du Front, Abdoul Gafarou Nacro, a expliqué à ses hôtes l’objet de leur démarche. Il s’agit d’une visite préparatoire entamée par le FRC, fort de ses 21 Associations, qui, en prélude aux élections d’octobre prochain, ont convenu d’approcher les responsables religieux et coutumiers afin qu’ils soient leur porte-voix auprès de leur communauté.

Et le message qu’ils sont venus livrer, a-t-il indiqué, est un message de promotion de la « paix » et ce, avant, pendant et après les élections. « Avant les élections, nous voulons que vous acceptiez accueillir et écouter tous les candidats sans rejet et surtout que vous sachiez faire le bon choix. Pendant les élections, vous devez accepter aller voter car c’est le seul moyen de tracer un avenir meilleur pour nos populations. Après les élections, il s’agit d’accepter les résultats des urnes avec fair-play et si toutefois il y a des recours que cela se passe suivant les voies légales ».

Après les échanges nourris, l’administrateur du centre, Imam Alidou Ilboudo s’est réjoui de l’intérêt manifeste des intervenants à la question de la Citoyenneté et de la cohésion sociale.

Aussi, il a félicité le FRC pour la « noblesse » de la mission qu’il s’est assignée tout en précisant que la promotion de la paix reste aussi l’une des préoccupations majeures de la communauté des musulmans. « C’est le message que nous donnons quotidiennement dans les mosquées », a-t-il noté. Et d’ajouter que « le Burkina est un pays de paix, riche de ses hommes et nos différences culturelles, religieuses et politiques sont des richesses que nous devons savoir cultiver et mettre en commun pour le bien-être social».

Sur ce, il a rassuré que les Associations composantes du Centre, se feront le relai de ce message auprès des fidèles musulmans. Mieux, des actions allant dans ce sens seront développées par eux-mêmes, à l’interne, a-t-il promis.

Un engagement qui a ravi la délégation qui envisage d’ailleurs poursuivre son action de veille citoyenne pendant les élections, grâce aux observateurs que le Front compte déployer pour assurer le bon déroulement du scrutin.

Mamady Zango (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

ONI : Le nouveau PCA installé

Posté par - 17 septembre 2019 0
Cyrille Sanon, commissaire divisionnaire de police, nommé président du conseil d’administration de l’Office National d’Identification (ONI),  suivant délibération du conseil…

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *