Projet filets sociaux Burkin-Naong – Sa Ya : le comité de pilotage fait son bilan

668 0

Le comité de pilotage du projet Filets sociaux Burkin-Naong – Sa Ya a tenu sa deuxième session ordinaire le vendredi 11 septembre 2015 à Ouagadougou. Au cours de cette session, il s’est agi de faire le bilan à mi-parcours du projet.

Présidée par Coulibaly Ourobé Eric, représentant le Secrétaire du Ministère de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale, président du comité de pilotage, l’objet de la deuxième session ordinaire était de faire le bilan à mi-parcours du projet filets sociaux Burkin Naong Sa-Ya. D’entrée de jeu, monsieur Coulibaly a indiqué que ce projet est parti de la volonté du gouvernement burkinabè d’améliorer la protection sociale des ménages les plus pauvres.

Pour sa phase pilote, le projet a été lancé en février 2015 dans la région du Nord, du centre et du centre Est. Il a pour cible les femmes enceintes et les femmes ayant des enfants de moins de 15 ans vivant dans la précarité, et a couvert sept provinces.

Pour ce bilan à mi-parcours, le comité de pilotage a présenté le processus de ciblage des bénéficiaires et le bilan des activités du projet de son démarrage jusqu’au 30 septembre 2015 pour dégager les meilleures possibilités dans l’optique de mieux accompagner.

Pour la coordinatrice du projet, Cyrille Ganou, il a été élaboré une méthodologie claire pour identifier les ménages bénéficiaires, explique- t-elle en ces termes : « après identification de tous les ménages dans une localité, nous procédons à une classification pour déterminer les ménages démunis que nous présentons aux villageois lors d’une assemblée au cours de laquelle les villageois amendent soit en faisant des inclusions ou des exclusions ».

Pour la coordinatrice, après cet exercice de ciblage, une somme comprise entre 30.000 et 40.000 F CFA est transférée à ces ménages et ce, pendant trois ans. Ces transferts servent à créer des activités génératrices de revenus pour pouvoir aider ces ménages à améliorer leurs conditions de vie.

Saâhar-Iyaon SOME BEKUONE (stagiaire)

Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *