Bobo : La coordination des associations islamiques de l’ouest exprime ses attentes

549 7

La coordination des Associations Islamiques de l’Ouest a initié un meeting pour élaborer la synthèse des préoccupations des musulmans en vue d’attirer l’attention de la classe politique, de l’administration sur l’urgence et la nécessité de les prendre en compte. C’était ce samedi 12 septembre 2015 à Bobo-Dioulasso.

Une coordination qui rassemble plus de 40 Associations musulmanes des différentes régions des Hauts-Bassins, des Cascades, de la Boucle de Mouhoun et du Sud, a initié un meeting des musulmans de l’Ouest, accompagné par la communauté catholique et protestante, ce samedi 12 septembre 2015 à Bobo-Dioulasso.

Cette rencontre est une occasion d’attirer l’attention de la classe politique sur certaines préoccupations d’ordre politique, économique, socio-culturel et éducatif. Le Président de la coordination, El Hadj Amadou Sanogo a sollicité la création d’un ministère du culte et la juste représentativité des cadres musulmans dans la Haute administration, l’insertion économique des diplômés issus des structures éducatives par l’ouverture aux examens et concours de l’Etat et faciliter l’intégration de la finance islamique dans le tissu économique au Burkina Faso. Il a aussi demandé l’interdiction et la pénalisation de l’homosexualité et toutes les dérives sexuelles contre-nature.

Aussi l’aménagement des horaires de travail, la réintégration de la langue arabe dans l’enseignement secondaire, la reconnaissance des cartes professionnelles pour les leaders religieux musulmans et de tenir compte de la spécificité du vendredi, ont aussi été évoqués.

Quant à la communauté chrétienne, elle a soutenu la coordination en prônant l’interdiction de l’homosexualité au Burkina Faso. Pour elle, la pratique de l’homosexualité n’est pas bonne pour l’espèce humaine.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 7 commentaires

  1. la langue Arab cest pour mieux comprendre notre religion qui est l islam, care la majorite du peule est Musulan au Burkina…. hella nous some pas francais mes on par et ecrire et metrise bien leur langue. !!!

  2. nous n’accepterons pas la langue arabes dans nos ?tablissements secondaires dans toute le territoire national car nous n’est son pas des arabes et nous n’est voulons le terrorismes dans notre beaux pays car c’est cet mot d’ordres qui s’?chou? au nigenia et toute l’afrique du l’ouest aujourd’hui; nous voulons les enseignements spagnol et anglais et fran?aises moor? et aux ethinie national car la langue islamique n’est pas l’ojebtives des burkinab

  3. nous n’accepterons la langue arabes dans nos ?tablissements secondaires dans toute le territoire national car nous n’est son pas des arabes et nous n’est voulons le terrorismes dans notre beaux pays car c’est cet mot d’ordres qui s’?chou? au nigenia et toute l’afrique du l’ouest aujourd’hui; nous voulons les enseignements spagnol et anglais et fran?aises moor? et aux ethinie national car la langue islamique n’est pas l’ojebtives des burkinab

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *