Burkina : Le MPB salue le coup de force

742 29

Ceci est une déclaration du Mouvement patriotique burkinabé qui apporte son soutien au coup de force.

L’après midi du mercredi 16 septembre 2015 a été marqué par la prise en otage du Président de la Transition, du Premier ministre et de certains membres du gouvernement par des éléments du Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP).  Les raisons de cette situation ne seront connues qu’aux premières heures de la journée du jeudi 17 septembre 2015. En effet, une déclaration a été lue aux environs de 7h à la télévision nationale par le Colonel Mamadou BAMBA au nom du Conseil national pour la démocratie (CND). Dans celle-ci, le CND annonce avoir pris le pouvoir au regard de la mauvaise gestion de la transition qui s’est progressivement écartée de ses objectifs. Au regard de ces dérives, il a pris les décisions suivantes :

– La démission du président de la Transition ;

– La dissolution du gouvernement et du Conseil national de la Transition ;

– La tenue de large concertation devant aboutir à la formation d’un gouvernement d’union nationale et l’organisation d’élections inclusives et apaisées ;

– La proclamation du Général Gilbert DIENDERE président du CND.

Le Mouvement Patriotique Burkinabè (MPB) salue ce coup de force qui trouve ses fondements dans les nombreuses dérives des autorités de la Transition. Il s’agit entre autres de la loi électorale ayant célébré les obsèques de la démocratie en excluant des militants et cadres des partis de l’ex majorité et de ses alliés sur la base de leurs opinions politiques (article 135 alinéa 4) ; de la justice des vainqueurs à travers des arrestations et des mises en accusations sélectives et arbitraires des anciens dignitaires de l’ex majorité ; et de la loi portant sur le statut des forces armées nationales qui porte en elle-même les germes d’une crise imminente au sein des forces de défenses et de sécurité. Le MPB a foi que le CND apportera les corrections idoines et adéquates pour une véritable unité et un renouveau démocratique au Burkina Faso. C’est pourquoi il soutient totalement et entièrement l’avènement du CND qui met fin à onze (11) longs mois d’arbitraire, d’injustice et d’apatridie d’une transition instrumentalisée, manipulée et téléguidée.

Le MPB lance un appel à la communauté internationale : la CEDEAO, l’Union africaine, l’ONU, les grandes chancelleries représentées au Burkina Faso à savoir l’Ambassade de France, l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique, l’Union Européenne, etc. à apporter son soutien au CND dont le but est d’assurer la tenue d’élections véritablement inclusives, transparentes et dont les résultats seront acceptés par tous.

Pour terminer, nous voudrions inviter tous les patriotes à l’intérieur comme à l’extérieur du Burkina ;

Tous les Burkinabè épris de paix ;

Toutes les forces sociales et politiques modérées ;

Tous les démocrates convaincus à se mobiliser pour soutenir le CND en vue de l’accomplissement de sa noble mission de rectification de la transition.

La Parie d’abord !

Vive le Patriotisme,

Vive la Paix,

Vive la Démocratie,

Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso !!!

Pour le MPB,

Le Coordonnateur national, Alpha A. YAGO



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 29 commentaires

  1. Fr?re du Burkina,en refusant d’accepter que l’autre ait un point de vue diff?rent du votre,vous allez cr?er d’autres probl?mes.Car ceux qui sont l?,sont burkinab? au m?me titre que vous.Accepter la diff?rence pour avancer,car une chose est s?re ,la transition prendra une autre tournure m?me si MICHEL KAFANDO reprenait son si?ge,l’?motion ne fait pas la politique,les r?alit?s du terrain rattrape toujours.Allez doucement,analyser chaque pas car ,il s’agit de vos fr?res et ils ne cesseront jamais d’?tre des v?tres.La seule erreur de la transition c’est de n’avoir pas compris que c’est le peuple qui avait chass? Blaise Compaor? et que son r?le c’?tait de permettre ? ce m?me peuple d’?lire son pr?sident de fa?on souveraine.Car ?tre candidat ne veut en aucun cas dire ?tre ?lu.Nous savons ce que la division et les querelles de positionnement peuvent co?ter ? un pays comme le Faso.Allez doucement car tout compte fait c’est burkinab? de regler ce probl?me avec intelligence ,sagesse et surtout sans passion.Sinon…..Ce sera un recul plus grave que l’?motion qui s’est empar?e de toute cette jeunesse et de tout ce peuple depuis quelques jours.En outre Burkina 24 est dans son r?le d’information pluriel.HAMPATE BA ne disait il pas que la beaut? du tapis se voyait par la diversit? de ses couleurs?

  2. ???? ???? ?????? ???? ????? ?????? ????? ??? ????? ???? ????? ?? ??? ??????? ?????? ???? ???? ???? ???????? ???? ??? ??????? ????? ????? ???? ???? ???????? ??? ??? ?????? ???? ?????? ?????? ?????? ??? ??? ?? ???????? ….

  3. C’est histoire de coup d’?tat dans un gouvernement de transition? Si c’est pas pour r?pondre aux exigences de Blaise Compaore et Allassane Alassane D. Ouattara. Continuez seulement! Qui vivra vera.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *