Le débat de l’inclusion n’est plus à l’ordre du jour pour le CDP

202 94

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a estimé ce 23 septembre 2015 que la question de l’inclusion n’était plus à l’ordre du jour. Du moins, c’est ce qu’a laissé entendre Achille Tapsoba, premier vice-président du parti, lors d’un débat sur RFI. Achille Tapsoba a en effet indiqué que la question de la participation des candidats du parti aux élections de fin transition a déjà été tranchée sur le plan judiciaire par le Conseil constitutionnel.

“Cette question a déjà eu un traitement judiciaire. (…) Nous avons pris acte.   Il n’est pas nécessaire de revenir là-dessus”, a expliqué le premier vice-président du parti qui a ajouté que le CDP procèdera au remplacement de ses candidats recalés par le Conseil constitutionnel. Pour lui, a-t-il indiqué sur France24, “il y a des questions qui sont dépassées” et l’heure est à l’apaisement et la paix des cœurs.

Il s’est néanmoins dit disposé à discuter de cette question, mais “plus tard”, si le sujet était abordé lors d’un dialogue national, qu’ont appelé de leurs vœux l’ONU et la CEDEAO, à travers leurs représentants ce 23 septembre 2015, lors de la réinstallation du Président Michel Kafando dans ses fonctions.

Quant au soutien que le CDP a apporté aux putchistes, à travers la voix de Léonce Koné, membre du bureau du parti, Achille Tapsoba a expliqué que le parti ne cautionnait pas la prise du pouvoir par d’autres moyens que les urnes.

Abdou ZOURE

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 94 commentaires

  1. Un homme reste toujours un homme!Pourquoi s’enfuir?cela nous amene une fois de plus ? dire que votre parti le cdp est responsable de ce putsch.vous devez donc assumer.je crois que votre votre message n’a aucun sens car nous demeurons convaincu que le conseil constitutionnel ne reviendra pas sur sa d?cision.

  2. Donc ces gents savaient tr?s bien ce qu’ils devaient faire apr?s le jugement du conseil constionnel. En fait C’est la culture au sein du cdp:blaise est le seul burkinab? qui peut diriger le Burkina, de m?me edi comboigo est aussi l’unique cdpiste capable apr?s l’autre hoe capable et aussi les vieux et vieilles du cdp, ancien(nes) d?put?s et minitres sont egalement les seuls capables. Mais les jeunes de ce partie sont donc une bande d’incapable alors?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre