Au Général qui perd ses galons

694 0

Ceci est un poème d’Emile Lalsaga adressé au Général  Gilbert Diendéré.

Dites au Général que le coup d’Etat n’est pas fini ;

Que, par sa faute, des vies innocentes sont parties,

Que des blessés de tout genre restent meurtris

Et que le vaillant peuple burkinabè a été trahi.

Dites au Général que le putsch n’est pas terminé,

Qu’on attend le démantèlement de sa milice RSP,

Pour que notre armée républicaine soit unifiée

Et que plus jamais la nation ne soit terrorisée.

Dites au Général qu’on n’a pas besoin de son regret,

Que la terre du Burkina Faso a horreur de tels déchets

Voués aux gémonies par le peuple au grand complet

Et que, jamais, les forces du mal ne seront son reflet.

Dites au Général qu’il a perdu la valeur de ses galons,

Que le pays des hommes intègres n’est pas sa garnison,

Qu’il n’a plus droit au garde à vous d’un petit garçon

A plus forte raison le commandement d’un bataillon.

Dites au Général que sous les cieux de la démocratie,

De tels coups de force sont unanimement proscrits,

Que le peuple burkinabè défendra toujours sa patrie

Et que les putschs sont devenus un totem dans ce pays.

Dites lui de faire son examen de conscience devant l’histoire

Sans omettre aucun crime perpétré selon son bon vouloir.

Dites lui que le courage n’a pas d’âge sur notre territoire

Et que, face à l’ennemi, les Burkin’bi crieront victoire.

Dites au Général de garder pour lui toutes ses motivations,

Ses idées obscures accouchées pour nuire à la nation ;

Que la Justice burkinabè lui tend déjà une convocation,

Qu’il aille donc répondre pour faciliter l’instruction.

Dites au Général que face à une éventuelle condamnation

Il n’a ni à négocier une amnistie ni à formuler des supplications,

Qu’il assume ses faits devant le sanctuaire universel de la raison :

Aucun supplice ne sera de trop pour ce soldat qui mérite la prison.

Ouagadougou, le 24 septembre 2015

Emile LALSAGA, Les Poèmes de la Résistance (inédit)

Poète de l’Amour et de la Douleur

Citoyen de la Résistance

[email protected]

 



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *