Le MPIDA au Général Pinochet Diendéré du Burkina Faso

533 0

Ceci est une déclaration du Mouvement pour la Paix, l’Intégration et la Démocratie en Afrique (MPIDA) sur la situation nationale.

Le Mouvement pour la Paix, l’Intégration et la Démocratie en Afrique (MPIDA) à travers cette présente déclaration réitère sa ferme condamnation de cet ignoble coup d’Etat, perpétré par le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP), éléments de Boko Haram du Burkina. Le MPIDA présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées. Aux blessés, il souhaite un prompt rétablissement.

Le MPIDA réaffirme son attachement indéfectible aux valeurs républicaines et démocratiques. C’est pourquoi il salue le retour de la Transition et la détermination du peuple burkinabè, notamment sa frange jeune qui a été à l’avant-garde de la lutte contre ces terroristes.

Au regard des pertes en vies humaines causées, le MPIDA rejette farouchement toute idée ou forme d’amnistie pour ces apatrides d’une autre époque.

Concernant le dialogue politique préconisé par certains, les MPIDA estime que le peuple ne saurait dialoguer sans un désarmement effectif et réel du RSP.

Pour terminer, le MPIDA exige que les responsabilités civiles et pénales de ce putsch puissent être situées, en l’occurrence ceux qui l’ont ouvertement exécuté et soutenu.

Restons mobilisés pour des victoires futures plus éclatantes.

Ensemble faisons de la démocratie une union dans la diversité !

Pour le MPIDA

Le Président national

Mahama NANA



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *