L’UBN souhaite que tous les candidats recalés puissent participer aux élections de 2015

414 7

Ceci est une déclaration de l’Union pour un Burkina nouveau (UBN) sur la situation nationale. Tout en précisant qu’il se conforme à la décision du Conseil constitutionnel qui invalide la candidature de son candidat à la présidentielle, le parti souhaite néanmoins que tous les candidats recalés participent au scrutin.

Peuple du Burkina Faso; le jeudi 10 septembre 2015 le conseil constitutionnel rendait publique sa dernière décision sur les candidatures à la présidentielle d’Octobre 2015, invalidant la candidature de notre camarade Yacouba Ouédraogo.

En rappel, en ce qui concerne les législatives 2015, notre camarade Amadou Diemdioda Dicko a été recalé pour les mêmes raisons d’inéligibilité ayant sanctionné tous ceux qui ont soutenu ouvertement la révision de l’article 37.

Ces décisions prises par le conseil constitutionnel sont irrévocables ; l’Union pour un Burkina Nouveau (UBN) en a pris acte et s’est engagée à s’y conformer.

Elle a invité par conséquent ses militants à rester citoyens mobilisés et à poursuivre la lutte pour l’enracinement de la démocratie afin de remporter une victoire éclatante aux présentes élections législatives.

C’est pendant cette période d’organisation préélectorale qu’est intervenue cette parenthèse douloureuse du 16 septembre 2015.

Cette parenthèse, rappelons-le, a endeuillé de nombreuses familles auxquelles nous présentons nos sincères condoléances et a fait des blessés auxquels nous souhaitons un prompt rétablissement.

Dans ces circonstances difficiles, l’UBN salue la sagesse légendaire de sa Majesté le Mogho Naaba Baongo qui a usé de tous ses talents de réconciliateur pour renouer le dialogue entre les frères d’arme.

L’UBN, parti de paix et de cohésion sociale félicite et encourage l’implication de la CEDEAO et de la communauté internationale dans la recherche des solutions aux difficultés créées par ce putsch et de l’accompagnement pour l’organisation des élections législatives et présidentielle et ce     dans le but ultime d’asseoir définitivement un pouvoir légitime au Burkina Faso dans une compétition libre, transparente, apaisée et inclusive.

C’est pourquoi l’UBN parti progressiste attaché aux valeurs cardinales de paix, de stabilité et de cohésion sociale, comme fondements de sa création et boussole de sa ligne politique, réaffirme son rejet de l’exclusion sous toutes ses formes et condamne fermement toute prise du pouvoir en dehors des urnes.

Pour les négociations politiques en vue, l’UBN parti de paix, reste ouvert et encourage le dialogue interpartis dans le souci d’instaurer un climat politique sain et républicain au Burkina Faso. Dans cette perspective, notre parti souhaite que tous les candidats recalés puissent prendre part aux élections législatives et présidentielle de 2015.

L’UBN profite de cette occasion pour informer l’opinion nationale et internationale que son candidat à l’élection présidentielle 2015 se conforme à la décision du conseil constitutionnel du 10 septembre 2015 qui l’exclu de la présente élection.

Par ailleurs, face à la situation actuelle notre parti appelle tous ses militants et militantes à plus de cohésion et d’unité autour de ses idéaux.

Ces évènements surviennent au moment où le monde musulman en général et les musulmans de notre pays en particulier célèbrent dans la ferveur religieuse le sacrifice d’Abraham ou AÏd el Kébhir. C’est le lieu de souhaiter une bonne fête de Tabaski à toutes et à tous. Qu’Allah le miséricordieux bénisse les filles et fils du Faso. Que Dieu le tout puissant éloigne Satan de nos terres et que le Burkina Faso se réconcilie avec lui-même.

Vive la République! Vive Le Burkina Faso! Notre Faso, Notre Espoir!

Fait à Ouagadougou le 24 septembre 2015

Le Président

Yacouba OUEDRAOGO

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 7 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *