Centrafrique : Catherine Samba Panza abrège sa visite à New York

380 0

Le Conseil de sécurité de l’ONU a exprimé sa profonde préoccupation devant la flambée de violence de ces derniers jours à Bangui et appelé à une fin rapide d’une telle violence, a informé la Voa.

La présidente de la transition a quitté New York pour Bangui lundi après-midi, en raison de la situation qui prévaut dans son pays. La Voa qui a relayé cette information explique que selon ses sources, Mme Samba Panza est accompagnée par le chef de la mission de l’ONU en République centrafricaine, Parfait Anyanga Onyanga.

Avant de quitter New York, elle avait lancé un appel au calme.

Quant aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU, ils ont exprimé leur profonde préoccupation devant la flambée de violence de ces derniers jours à Bangui, et ils ont appelé à une fin rapide d’une telle violence. Ils ont fermement condamné ces violences, y compris toutes les attaques contre les civils, la violence intercommunautaire, ainsi que les attaques contre le personnel humanitaire. Les responsables répondront de leurs actes devant la justice, ont-ils rappelé.

Le Conseil de sécurité a réitéré son appel à toutes les milices et aux groupes armés de déposer les armes et de cesser immédiatement toute forme de violence et activité de déstabilisation.

Selon certaine information, trois manifestants auraient été tués ce lundi 28 septembre par des Casques bleus à Bangui, ce que la mission de l’ONU en Centrafrique, la Minusca, a démenti formellement. Dans un message publié sur son compte Twitter, la mission onusienne a assuré « ne pas avoir ouvert le feu sur la population ». Les manifestants exigent la démission de Catherine Samba-Panza

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Voa/Jeune Afrique



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *