Cri de cœur d’un instituteur : « Nous avons passé une année sans salaire »

187 4

Ceci est une lettre ouverte d’un instituteur  adressée au ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation

Je suis instituteur depuis octobre 2014.Je viens par cet écrit et par le biais de cette tribune exprimer mon mécontentement et exhorter un engagement de dudit ministère afin de trouver une solution idoine à ma préoccupation qui est de même pour certains de mes collègues enseignants issus de la même promotion.

Ceci étant, nous avons été affectés sur le terrain depuis octobre 2014 et grande fut notre joie de répondre à cet appel de l’Etat qui attend que nous accomplissions la lourde mission qu’est l’éducation des enfants.

Nous avons donc rejoint nos postes respectifs sans le moindre soutien financier et je vous assure que jusqu’à l’heure où je me suis mis au clavier nous n’avons toujours pas été mandatés donc toujours pas de salaire pendant une année de souffrance, pleine d’obstacles et de difficultés de tout genre.

Vu cette situation   défavorable ainsi que notre désespoir total qui ne nous permettent pas d’entreprendre aucune activité ni aucun projet et vu également que la rentrée des classes se profile à l’horizon, je prends la parole au nom de la délégation de tous mes collègues se trouvant dans la même situation que la mienne pour interpeller et exhorter le gouvernement de la transition et plus particulièrement au Ministre de l’Education de tourner le regard vers nous.

De prendre avec la plus grande attention ce cri de cœur des enseignants en voie de désespoir afin de nous satisfaire dans les plus brefs délais pour que nous puissions être à mesure de rejoindre nos postes sinon ce serait très difficile et même impossible de remplir notre tâche éducative pour cette rentrée fixée le 8 octobre.

Je précise que nous n’avons aucun moyen de le faire et aucun soutien car tout ce que nous avions
est utilisé durant l’année scolaire écoulée. Je vous prie de recevoir mes salutations sincères. Merci

Youssef OUEDRAOGO

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre