Nigeria : l’ancienne ministre du pétrole arrêtée

207 0

Dans le cadre d’une enquête sur la corruption et des présumés délits de blanchiment d’argent, l’Unité de la corruption internationale récemment formée a arrêté cinq personnes à Londres en Grande Bretagne. Au nombre de ces  personnes mises aux arrêts figure Madame Diezani Alison-Madueke, anciennement ministre des ressources pétrolières sous l’administration du Président Goodluck Jonathan. L’information a été donnée par l’Agence nationale contre le crime au Royaume-Uni sur son site web et relayée par la BBC.

Le Président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a récemment révélé que son gouvernement a entamé des enquêtes sur l’industrie du pétrole pour récupérer ce qu’il a appelé les milliards volés du Nigeria, ajoutant que l’Etat nigérian et son gouvernement allait bientôt lancer des poursuites contre ceux qu’il juge responsables d’avoir volé la richesse de ce pays.

Madame Alison-Madueke a nié toute mauvaise action lorsque l’ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, Sanusi Lamido Sanusi, a allégué qu’environ 20 milliards de dollars américains issus de la vente du pétrole n’ont pas été comptabilisés sous son intendance.

L’actuel président nigérian Muhammadu Buhari, qui a pris ses fonctions au mois de mai, a lancé une campagne contre la corruption, en s’en prenant en priorité à la Compagnie pétrolière nationale nigériane (NNPC), le géant national du pétrole, dont le Nigeria est le premier producteur d’Afrique.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre