Journée internationale du manuscrit francophone : Une Burkinabè en lice

195 0

Chantal Nongdo,  de son vrai non Chantal Wennongdo OUEDRAOGO épouse BOUGMA, est une écrivaine burkinabè. Son recueil de poèmes, “Philie-Phobie-Poetique”, est en compétition pour la journée internationale du manuscrit francophone (JDM), qui est une fête organisée par l’UNESCO en collaboration avec les éditions du Net.

Chantal Nongdo est la seule représentante du Burkina. Son recueil est une œuvre poétique qui “contraste les amours, les peurs d’une jeune femme à travers différente étape de sa vie“, décrit-elle. On y retrouve aussi bien de la poésie lyrique comme « Le prix de l’amour », « Il a tout pour me plaire »… Mais aussi des poèmes engagés tels que « La guérilla de la paix, « L’amour de l’argent».

Juriste de formation, l’écrivaine  associe à son travail d’entreprise la formation et la consultation notamment en leadership et en orientation scolaire et professionnelle. Passionnée de langues et d’écriture, elle est à sa première œuvre littéraire, un recueil de vingt poèmes consigné sur une cinquantaine de pages.

L’enjeu du concours est le nombre de “mentions J’aime” ou “recommandé” sous l’œuvre publiée sur le site du concours. “Je suis la seule à représenter le Burkina sur 34 pays. Je sollicite votre aide pour que plusieurs me votent et que je sois parmi les cinq meilleurs”, a-t-elle expliqué à la Rédaction de Burkina24.

Pour l’aider, il suffit de cliquer ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre