3e SIMO : La femme au cœur de la paix du foyer et de la société

La 3e édition du Salon international du mariage de Ouagadougou (SIMO) se tient du 29 octobre au 1er novembre 2015 sous le thème « Femmes : consolidation de la paix sociale et du développement économique». La cérémonie d’ouverture a eu lieu le 29 octobre 2015 à la Maison du peuple.

Le SIMO, espace de promotion du mariage, a rassemblé différents acteurs dans l’organisation du mariage, des services traiteurs, des décorateurs, des stylistes et accessoiristes et autres.

L’intérêt d’un tel salon est de permettre aux différents acteurs impliqués dans l’organisation de cérémonie de mariage de se rencontrer, d’échanger les bonnes pratiques et de se former pour exceller dans leurs domaines respectifs.

C’est aussi l’occasion pour les visiteurs de découvrir de nouvelles créations et de faire des achats.

« Femmes : consolidation de la paix sociale et du développement économique», ce thème se veut interpellateur dans le contexte socio-politique que traverse le Burkina Faso.

« On s’est dit que la femme a un pouvoir divin ou naturel qui peut l’amener à convaincre les hommes, leur inculquer certaines valeurs comme la paix, explique Serge Poda, président du comité d’organisation. Si le mariage est un accord entre l’homme et la femme, on se dit que la femme peut faire beaucoup dans ce foyer. On a voulu la mettre au-devant des choses pour rappeler son rôle dans la paix sociale ».

Outre les expositions, le SIMO constitue un espace où sont dispensées des formations professionnelles de courte durée à des personnes afin de les accompagner sur le marché de l’emploi.

Comme innovation à cette édition, le salon se veut festif et de ce fait ouvre ses portes aux activités non liées aux mariages et aux espaces récréatifs.

La ministre de la promotion de la femme et du genre, Bibiane Boni représentant du Premier ministre, tout en invitant les pays participants à faire de ce salon une opportunité du donner et du recevoir, a félicité les organisateurs pour avoir su à travers le thème adapter la présente édition au contexte socio politique de notre pays.

Pour elle, la femme de par sa nature est source de paix parce qu’elle conseille, apaise les cœurs et lance de ce fait un message à toutes les femmes de faire autant que cela se peut pour porter le message de la paix, conseiller et éduquer les enfants dans un esprit de paix.

Revelyn SOME

Burkina24



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page