CPI: L’ouverture du procès de Laurent Gbagbo reportée au 28 janvier 2016

195 0

La cour Pénale Internationale, CPI, a annoncé ce mercredi 28 Octobre le report de l’ouverture du procès pour crimes contre l’humanité de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, 70 ans, et de Charles Blé Goudé, 43 ans. Initialement prévue pour le 10 novembre, ce procès aura finalement lieu le 28 janvier, a indiqué cette juridiction.

Ce report vise à permettre aux juges d’avoir le temps d’examiner des rapports sur la santé de Laurent Gbagbo, détenu dans une prison à la Haye depuis le 30 novembre 2011.

“L’objectif de l’examen médical ordonné était de faciliter le règlement de toutes questions relatives à l’aptitude de M. Gbagbo à participer au procès”, a précisé la CPI dans un communiqué, notant que le report a été demandé par la défense.

Du 10 au 12 novembre, des audiences seront organisées au cours desquelles les trois experts ayant procédé à des examens médicaux de Gbagbo comparaîtront. Ceux-ci ont déterminé que l’ex-président souffre notamment d’un trouble de stress post-traumatique (PTSD), déduisant que le détenu n’était pas en état de suivre les procédures contre lui.

La CPI avait de son côté jugé qu’il était en état de participer aux procédures devant cette Cour.

Laurent Gbagbo et Blé Goudé sont poursuivis pour leur rôle présumé dans la crise née du refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir à Alassane Ouattara à l’issue de la présidentielle de 2010 et qui a fait officiellement plus de 3.000 morts entre fin novembre 2010 et mi-avril 2011.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Agence Ivoirienne de Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre