Sécurité du Président du Faso: Un groupement inter-armé pour remplacer le RSP

674 6

Le Ministre délégué chargé de la sécurité a rendu sa première visite aux agents de la police nationale ce vendredi 30 octobre 2015 à Ouagadougou. Cette visite s’est déroulée au camp de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRS) sis à Dassasgho. Il a donné l’information qu’un groupement inter-armé sera mis en place pour assurer la sécurité du Chef de l’Etat.

Depuis sa nomination en remplacement du colonel Sidi Paré inculpé par la justice militaire pour son implication au putsch du 16 septembre dernier, c’est ce vendredi 30 octobre 2015 que le ministre délégué chargé de la sécurité nationale s’est rendu au camp de la Compagnie Républicaine de la Sécurité ( CRS) pour rencontrer la troupe de la police nationale.

Cette visite avait pour objectif de toucher du doigt les réalités que vivent les agents de sécurité, les féliciter pour le travail déjà abattu et les exhorter à redoubler d’effort pour la sécurité du pays, surtout en ces moments où des menaces d’attaques extérieures pèsent sur le Burkina.

Pour Alain Zagré, le Burkina Faso est de plain-pied dans les dernières étapes du processus électoral et les attentes de la nation sont nombreuses. Aussi, le gouvernement de la transition a pris l’engagement d’organiser des élections apaisées, transparentes et crédibles.

Tout en indiquant que cet engagement du gouvernement doit reposer sur les agents de la sécurité, le ministre délégué chargé de la sécurité leur a lancé cet appel : « J’attends de vous que vous puisiez dans vos dernières réserves d’énergie pour assurer la sécurité et la quiétude des élections l’Etat et la nation toute entière vous le revaudra».

Après s’être adressé aux agents de la police, le ministre a donné la parole à ces derniers qui n’ont pas manqué d’égrener un chapelet de difficultés. Parmi elles, il y a le manque de matériel de travail, le manque de sécurité des agents eux-mêmes, le manque de protection sociale de ces derniers en cas d’accident pendant l’exercice de leur fonction.

Le ministre délégué à la sécurité parlant aux agents de la police nationale
Le ministre délégué à la sécurité parlant aux agents de la police nationale

A ces doléances le ministre promet prendre des mesures pour leur résolution. « Je prends l’engagement que ce qu’il faut pour l’amélioration de vos conditions de travail trouvera solution. D’ailleurs le président du Faso a déjà donné instruction au ministre de l’économie et des finances dans ce sens ».

Le ministre Zagré les a rassurés qu’un lot de matériel de maintien d’ordre leur sera remis incessamment car dit-il, ce matériel qui leur était destiné, était injustement gardé par l’ex-Régiment de Sécurité Présidentielle.

Il a aussi souligné que pour la sécurité du Président et certaines autorités de la république, un groupement inter-armé composé des fantassins, des gendarmes et des policiers sera constitué et une rotation se fera en fonction de l’âge et de la perspicacité des agents.

Alain Zagré pour finir a encouragé ses agents à plus d’engagement et de détermination dans la lutte contre l’insécurité.

Saâhar-Iyaon SOME BEKUONE (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *