Continuum éducatif : Les acteurs de l’éducation dans les Cascades informés sur le processus

Le Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) a initié une campagne d’information et de communication dans le but d’informer les acteurs de l’éducation sur le fondement du continuum, faire l’état des lieux de la mise en œuvre du système. Celle de la région des Cascades a eu lieu le samedi 31 octobre 2015 à Banfora.

Après l’organisation des journées publiques d’informations et d’échanges sur le continuum dans les régions du Centre-Est, du Centre-Sud, du Sahel, c’est au tour de la région des cascades d’abriter une journée d’échanges, le samedi 31 octobre, sur le thème : « le continuum de l’éducation de base : état de mise en œuvre et de perspectives ».

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le gouverneur de la région des Cascades, Léontine Zagré. Pour elle, ces journées sont des espaces d’échanges directs entre les acteurs de l’éducation et les autorités du système éducatif pour que tous s’engagent dans le continuum éducatif en cours.

Elle a affirmé que la journée des Cascades reste une tribune de partage sur le processus de mise en œuvre du nouveau curriculum aux acteurs. Madame Zagré s’est prononcée sur l’utilité de la rencontre, qu’il est question de réforme du système éducatif avec l’adoption du continuum de l’éducation de base.

« Il était bon qu’une telle rencontre puisse être organisée afin de mieux éclairer les différentes parties prenantes et de retenir leur préoccupation et leur contribution », a dit Léontine Zagré.

Pour les organisateurs, c’est une manière de diffuser les informations justes et vraies sur le continuum éducatif et la reforme curriculaire. Et informer les acteurs de l’éducation des régions sur le fondement du continuum et faire l’état des lieux de la mise en œuvre du continuum au niveau régional et national.

Selon le Directeur général de l’éducation de base,  Seydou Drame, l’objectif de ces journées est de faire connaitre la reforme curriculaire afin de susciter l’adhésion des acteurs de la région au continuum et imprégner les acteurs des enjeux et défis du continuum, recueillir des critiques et suggestion des acteurs sur la mise en œuvre du continuum et la reforme curriculaire.

Pour rappel, le continuum éducatif est l’ensemble des niveaux préscolaire, primaire et post primaire constitués de sorte que les élèves puissent passer de façon continue du préscolaire au post primaire en passant par le primaire.

Il s’agit de créer un cycle unique qui comprend les 3 niveaux de l’éducation de base avec des passerelles entre le formel et le non formel. Pour le curriculum, il est la spécification des finalités, des compétences générales et des compétences spécifiques à atteindre au niveau du système éducatif.

Il constitue l’élément central de toute réforme de système éducatif comme dans le cas de la mise en œuvre du continuum éducatif. Au Burkina Faso, ce système vise à faire du jeune un citoyen responsable, producteur et créatif.

Sidiki TRAORE

Correspondant Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page