Michel Kafando: « Les Forces armées nationales n’ont pas pour vocation de faire de la politique »

378 4

Les Forces armées nationales (FAN) du Burkina ont 55 ans. Elles commémorent ce 1er novembre 2015 cet anniversaire sous le sceau de la « sobriété » et sous le thème « Raffermissement de la vocation militaire au service d’une armée républicaine ». Une tribune qui a servi au Président Michel Kafando pour rappeler la place et le rôle dévolus à l’armée. La cérémonie s’est déroulée à la place de la Révolution. Elle a été ponctuée par le discours du Président Michel Kafando et la reconnaissance du mérite des 70 récipiendaires par leur décoration.

Immiscions de l’armée dans la vie politique

Le Président du Faso n’est pas allé par quatre chemins pour exprimer son désarroi face à l’implication des FAN dans la vie politique burkinabè. Il a cité le plus récent coup d’Etat manqué de septembre 2015. « Disons le franchement, a dit Michel Kafando, l’armée n’était pas exempte de reproches ».

Continuant dans la même lancée, le Président du Faso a déclaré que c’est parce l’armée s’est immiscée dans la vie politique depuis 1966, que son unité et sa cohésion en ont largement pâti. Et c’est ce qui a parfois mis en cause son honorabilité.

Pour le reste, Michel Kafando a félicité les FAN pour leur comportement « républicain » dont elles ont fait preuve lors du putsch manqué aux côtés des forces vives de la nation. Le thème « Raffermissement de la vocation militaire au service d’une armée républicaine », marque selon Michel Kafando, la volonté des autorités de la transition de faire désormais de l’armée, une armée respectueuse des lois et des institutions de la République et soumise à l’autorité politique légale.

Les militaires décorés
Les militaires décorés

« Les forces armées nationales n’ont pas pour vocation de faire de la politique », a indiqué le Président Kafando, avant d’ajouter qu’elles « doivent être au service de la nation ». Pour cela, il leur a demandé de se cantonner à leurs missions principales que sont la défense de l’intégrité du territoire, des institutions de la république, le maintien de la sécurité et la protection de tous les citoyens.

Retour de l’unité. Déclarant que l’armée burkinabè est l’une des plus appréciées à l’extérieur, notamment dans les opérations de maintien de la paix, le Président a souhaité qu’elle retrouve son unité et sa cohésion. Pour que cela perdure, Michel Kafando a estimé que l’armée doit être restructurée de l’intérieur afin de faire d’elle une armée qui se donne des règles et qui se convainc qu’elle est au service la Nation avant d’être au service d’un quelconque individu.

Le Président du Faso s’adressant aux responsables de l’armée, officiers, sous-officiers et militaires de rang a indiqué qu’il est de leur devoir de donner une image au Burkina Faso qui soit conforme aux aspirations et aux valeurs que le pays incarne. Le Président s’est dit persuadé que ce sera le cas, car les obstacles ont disparu.

La cérémonie a pris fin par la reconnaissance du mérite de 70 récipiendaires. Ils ont été récompensés par la médaille d’honneur militaire, la médaille militaire, la médaille commémorative et la médaille d’honneur des sapeurs-pompiers.

Michel Kafando avant son départ, a souhaité longue vie à l’armée afin qu’elle ait la chance non seulement de valoriser le Burkina à l’intérieur mais aussi à l’extérieur.

Oui Koueta

Burkina24


Quelques images de la commémoration

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre