Elections au Burkina Faso : Le Conseil National des Organisations de la Société Civile pour des élections apaisées

597 0

Le Conseil National des Organisations de la Société Civile en partenariat avec le PNUD a lancé un projet d’information, de formation, d’éducation et de communication pour une participation massive et apaisée aux élections 2015 au Burkina Faso. La cérémonie de lancement officiel a eu lieu à Ouagadougou le mardi 03 novembre 2015.

Deux jours durant, à Ouagadougou des représentants d’associations venues de 15 provinces du Burkina ont été formés sur les thématiques relatives à la violence électorale, au mode de prévention des conflits post-électoraux. L’objectif de cette formation était de faire des participants des ambassadeurs de message de paix auprès des populations pour cette année d’élections couplées.

La session de formation a permis la déclinaison des grands axes du projet aux différents représentants des organisations membres du conseil. Au sortir de la formation, les participants devront livrer des messages de paix dans leur localité d’origine à travers une formation des membres de leurs structures de base et l’organisation d’activités de communication et de sensibilisation.

Pour Lanssane Dao, formateur, « à travers des théâtres Fora, des causeries éducatives, les participants porteront des messages de paix pour le bon déroulement des élections ».

Le président du CNOSC Jonas Hien a quant à lui exhorté les participants à mettre en œuvre les activités du projet en toute impartialité. Par ailleurs, il a insisté sur l’implication des femmes dans ces dites activités, car dit-il, « en matière de paix, les femmes ont un rôle très déterminant».

Pour Dao, les aspirations profondes du peuple burkinabè telles qu’exprimées les 30 et 31 octobre 2014 et les 16 et 17 septembre derniers doivent être traduites dans ce processus électoral. Tout en montrant que la bonne tenue des élections dépend de la volonté de l’ensemble des Burkinabè, il a demandé aux participants de s’approprier le contenu de la formation pour l’atteinte des objectifs.

La cérémonie s’est achevée avec la signature officielle de convention des structures associatives parties prenantes du projet.

Ce projet a été financé par le Programme d’Appui aux Elections PAE du PNUD à un montant global de 82.550.000 F CFA.

Saâhar-Iyaon SOME BEKUONE (stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *