Haute cour de justice : Alain Edouard Traoré arrêté

604 4

L’ancien ministre de la communication, porte-parole du gouvernement du dernier gouvernement de Blaise Compaoré, Alain Edouard Traoré, a été arrêté et mis sous mandat de dépôt ce 3 novembre 2015, a appris Burkina24 de sources proches du dossier.

Alain Edouard Traoré a été mis en accusation devant la Haute cour de justice par le Conseil national de la transition, le 16 juillet 2015. Il est accusé de faits de détournements de deniers publics et d’enrichissement illicite portant sur la somme de 100 millions de F CFA dans le cadre de la gestion de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB).

D’autres ministres avaient été mis en accusation et certains ont été arrêtés, notamment Jérôme Bougouma, Arthur Kafando et Jean-Bertin Ouédraogo.

La Haute Cour de justice, selon la Constitution, est «compétente pour connaître des actes commis par le Président du Faso dans l’exercice de ses fonctions et constitutifs de haute trahison, d’attentat à la Constitution ou de détournement de deniers publics ».

Elle est également compétente « pour juger les membres du Gouvernement en raison des faits qualifiés de crimes ou délits commis dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de leurs fonctions ».

Pour ce qui concerne le cas précis du jugement d’un ancien président, «la mise en accusation du Président du Faso est votée à la majorité des quatre cinquièmes des voix des députés composant l’Assemblée ».

Et celle des membres du Gouvernement «est votée à la majorité des deux tiers des voix des députés composant l’Assemblée », toujours selon la Constitution burkinabè.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *