Érection du secteur des TIC : Les premières assises nationales sur l’économie numérique à l’œuvre

149 0

Le Ministère du développement de l’économie numérique et des postes (MDENP) organise du 5 au 7 novembre 2015 à Ouagadougou, les premières assises nationales sur l’économie numérique placées sous le haut patronage du premier ministre, Yacouba Isaac Zida. Le thème retenu est : « Premières assises nationales de l’économie numérique : Statut, place et enjeux de l’économie numérique au Burkina Faso ». Et cinq différents sous-thèmes seront abordés.

Les Technologies de l’information et la communication (TIC) occupent une place importante dans le développement d’une Nation. Les autorités du « Pays des Hommes intègres » l’ont compris il y a belle lurette.

Les assises sur l’économie numérique, qui sont les premières du genre au Burkina, offriront une opportunité d’échanges autour de problématiques communes entre partenaires du secteur public et du secteur privé, opérateurs de communications électroniques, OSC ainsi que des partenaires au développement.

La cérémonie d’ouverture de ces réunions plénières a été présidée ce jeudi 5 novembre 2015 par le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Youssouf Ouattara, représentant le Premier ministre.

Le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Youssouf Ouattara, représentant le premier ministre, Yacouba I. Zida

« En choisissant ce thème, le gouvernement et l’ensemble des acteurs du secteur traduisent leur conviction qu’une bonne mobilisation du potentiel des technologies de l’économie numérique peut constituer un puissant levier pour l’enracinement de la bonne gouvernance, le désenclavement, le développement communautaire, l’ouverture sur le reste du monde », a indiqué Youssouf Ouattara après avoir observé une minute de silence à la mémoire des martyrs tombés sur le champ de bataille.

Les grands défis du secteur de l’économie numérique au Burkina…

Pour le ministre du développement de l’économie numérique et des postes, Nébila Amadou Yaro, au cours de ces assises nationales, un diagnostic sur les acquis et les difficultés empêchant la survenance de l’économie du savoir au Burkina seront soulignés.

Il faut noter que les grands défis du secteur burkinabè de l’économie numérique sont entre autres le développement d’infrastructures, des services de qualité, la création d’un environnement de confiance dans l’utilisation des TIC, une bonne gouvernance appropriée au secteur, la promotion des contenus numériques locaux, le développement des initiatives en vue de lutter contre la cybercriminalité, la promotion d’une expertise nationale en télécoms/TIC.

Les recommandations qui seront issues des assises devront donc favoriser non seulement la croissance du secteur des TIC au Burkina et imprimer son orientation, mais aussi elles auront pour effet d’intégrer ce secteur dans le développement global du pays notamment la création d’emplois, l’accès à l’éducation, aux soins de santé, l’amélioration de la productivité.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre