COMMUNIQUE DE LA DIRECTION GENERALE DE 2iE

667 0

La Direction générale de 2iE porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que depuis bientôt 2 ans, une partie des délégués du personnel, en s’associant avec des personnes extérieures à l’institution, mène des actions de sabotage afin de créer le chaos en violation du statut et du règlement intérieur de 2iE.

La Direction a usé de toutes les voies et moyens possibles pour ramener à la raison ce groupuscule de quelques personnes, et au respect des termes de leur contrat de travail tout en les invitant si besoin à recourir aux voies légales pour toute revendication.

Malgré de nombreux appels restés sans suite, les intéressés, frustrés de se voir refuser des avantages illégaux qu’ils ont tenté de négocier individuellement, ne cessent de poser des actes de nature à ternir l’image de notre institution vieille de 45 ans et détentrice de plusieurs accréditations et reconnaissances internationales. Ils ont ainsi multiplié leurs propos injurieux et diffamatoires dans la presse, menacé le personnel non acquis à leur cause ainsi que les enseignants vacataires appelés pour assurer les cours qu’eux-mêmes avaient boycottés, troublé des cours et des soutenances de mémoire.

Afin de protéger l’institution et ses acquis, la direction de 2iE s’est vue obligée de mettre en application à l’encontre de ces personnes les dispositions prévues par la législation du travail du Burkina Faso ainsi que les statuts et le règlement intérieur de 2iE.

En effet, la direction de 2iE reconnaît le droit de grève à tout travailleur, mais ne saurait accepter le désordre et le chaos au sein de l’institution. Le droit de grève obéit à des règles et s’il ne permet pas à l’employeur de sanctionner le travailleur, lorsque la grève est légale, il lui permet par contre d’appliquer une retenue proportionnelle sur le salaire de celui-ci.

La Direction de 2iE en appelle au sens de responsabilités des uns et des autres et tient à rassurer l’opinion que la crédibilité et la qualité du label académique de l’institut ne sont nullement remises en cause.

Ouagadougou, le 5 novembre 2015

La Direction Générale de 2iE



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *