Elections 2015 : Michel Kafando réaffirme “la neutralité” du gouvernement

547 4

A la veille de l’ouverture de la campagne électorale comptant la présidentielle du 29 novembre 2015, le Président du Faso Michel Kafando s’est adressé à la nation. L’intégralité de la déclaration. 

Bonsoir, mes chers compatriotes,

En dépit de toutes les adversités, des vicissitudes, des multiples tracas nous touchons au but.

Voici que demain, dimanche 8 novembre, en effet, s’ouvre la campagne électorale qui va nous conduire tout droit aux élections présidentielle et législatives, le 29 novembre prochain.

Que de péripéties ! Mais avec beaucoup d’optimisme, l’on peut aujourd’hui affirmer que l’objectif final est à notre portée.

Mon message de ce soir, est un appel à tous les candidats qui vont s’engager dans la compétition, comme à tous ceux qui vont animer, trois semaines durant, cette campagne électorale.

Mon adresse de ce soir, est une invite à respecter les clauses du Pacte de bonne conduite, auxquelles nous avons solennellement adhéré, le 21 août dernier, acteurs politiques comme responsables des médias et de la société civile.

De votre comportement citoyen et responsable, dépendra le succès de la campagne et, partant, celui des élections à venir.

Les événements des 30 et 31 octobre 2014 comme ceux du 16 septembre 2015, ont démontré combien notre peuple est capable de sursaut pour sauver l’essentiel.

L’essentiel aujourd’hui, est de réussir la campagne électorale et de tenir des élections libres, démocratiques et crédibles.

En le faisant, nous aurions ainsi œuvré à ancrer la vraie démocratie au Burkina Faso, à faire de notre pays un bel exemple, et à toujours mériter la confiance de tous ceux qui n’ont cessé de croire aux valeurs et au courage de notre peuple.

L’objectif final, qui est de bâtir une société plus libre et plus démocratique, plutôt que de nous diviser, devrait nous unir dans un même combat.

Il est vrai que lorsque l’enjeu est le pouvoir d’État nous sommes enfermés dans notre condition humaine qui se nourrit alors d’intolérances, de divergences et même parfois de haine.

Pour un avenir radieux de notre pays, pour la réussite de ces élections qui représentent un tournant capital dans notre vie nationale et dans notre histoire, transcendons ces bassesses et ces mesquineries.

Abordons les choses en concitoyens responsables, en frères liés par le même destin et communiant au même idéal.

N’oublions pas que nous serons le point de mire de tous ceux qui nous observent, de nos partenaires au développement, de la communauté internationale, tous attendent de nos élections qu’elles soient un exemple et une référence.

Si malgré tout, il y en a qui ne peuvent éviter le pugilat, qu’ils s’en prennent à nos vrais ennemis, à ceux qui, tapis dans l’ombre, rêvent de perturber ces élections, pas à leurs frères.

Quant à la transparence nous avons entière confiance en la CENI qui met un point d’honneur, grâce à son savoir-faire, sa rigueur et son expérience, à relever proprement le défi.

S’agissant du gouvernement, en plus d’avoir pris les dispositions idoines pour sécuriser la campagne électorale et les élections, il veut ici vous réaffirmer l’assurance de sa neutralité et de son impartialité dans tout le processus électoral.

Alea jacta est, comme disent les latinistes.

Bonne campagne électorale à tous, dans la discipline, l’ordre, la tolérance et la courtoisie.

Bonnes élections, et que les meilleurs gagnent dans la clarté, la transparence et la bonne foi.

Restons tout de même vigilants et toujours confiants en la divine providence.

Vive le Burkina Faso !

Michel Kafando

Président du Faso

Président de la transition



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *