Le Camjbci à Oscibi: “La fibre patriotique de la Diaspora Burkinabè a toujours été vivante…”

96 0

Dans cette déclaration dont copie est parvenue est Burkina24, le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire, CAMJBCI, se prononce sur les propos de l’artiste OSCIBI Yohann qui ont choqué la diaspora burkinabè vivant en Côte d’Ivoire dans son entièreté. 

Le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI) , Entité  de la Société Civile regroupant les Leaders de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire s’indigne après l’Exclusion Historique de la Diaspora du choix démocratique du Président du Faso devant les propos incendiaires, intolérables et négationnistes de leur compatriote OSCIBI Yohann Membre influent  du Mouvement Le Balai Citoyen en ces termes : « C’est pourquoi c’est frustrant que des soi-disant diaspo mentalement inférieurs, hérités de leur père et mère inférieurs mentalement , immigrés en Côte d’Ivoire , mangeant trois fois par jour , oubliant d’où ils sont venus, c’est eux le problème  »

Nous condamnons avec la dernière énergie patriotique ces propos irrévérencieux et indignes de notre Peuple ,de  notre Education et de notre Culture d’Homme Intègre qui visent à stigmatiser les Burkinabè de l’Extérieur et plus principalement ceux vivant dans ce pays frère et ami qu’est la Cote d’Ivoire en nous présentant comme la source des maux qui minent notre pays le Burkina Faso depuis un certain afin de nous exclure de notre pays et de nos droits.

Nous tenons à rappeler à toutes fins utiles que la fibre patriotique de la Diaspora Burkinabè a toujours été vivante depuis la nuit des temps  à travers l’envoi d’argent afin de soutenir nos familles restées au pays ; notre participation à l’essor économique du pays à travers les échanges commerciaux ; la construction de logements ; le sport ; la culture ; la levée de fonds lors des catastrophes et du mois de solidarité ; sans  oublier que plus de quarante  pour cent de l’effectif de la Fonction publique sont des Filles et Fils de la Diaspora ; la liste n’étant pas exhaustive .

Nous Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire réunie au sein du  Collectif des Associations et Mouvements de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI) exigeons du respect et de la considération pour notre vaillante Communauté ainsi que pour les Autorités et Populations Ivoiriennes qui nous accueillent avec beaucoup de chaleur, d’hospitalité, de solidarité et de fraternité.

C’est pourquoi, nous exigeons :

  • Respect et Considération pour nos Pères et Mères qui, ayant l’amour de leur Pays d’origine le Burkina Faso refusent par Patriotisme la naturalisation dans pays d’accueil ; participent et continuent de participer au développement socioéconomique du Burkina Faso que nous aimons tous tant ;
  • des excuses publiques envers la Diaspora Burkinabè en Côte d’Ivoire et les populations Ivoiriennes de la part de l’artiste OSCIBI Yohann et du Mouvement Le Balai Citoyen ;
  • des Autorités Burkinabè des poursuites judiciaires à l’encontre d’OSCIBI Yohann pour ces propos négationnistes et incendiaires visant à braquer les filles et fils de notre Cher  pays les uns contre les autres.

En outre, nul ne doit et ne peut nous exclure de notre Pays le Burkina Faso et de nos Droits les plus élémentaires tels que notre participation au choix démocratique du Président du Faso sans être sévèrement jugé par l’histoire.

Enfin, le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI)  tient qu’au-delà des intérêts égoïstes ou partisans soient préservées les excellentes relations entre la Cote d’Ivoire et le Burkina Faso ; formule des vœux de Paix, de Stabilité, et de bonheur partagé pour nos Nations respectives ainsi que pour toute la sous-région Ouest Africaine.

Que Dieu bénisse et protège le Burkina Faso !!!!!!!!

Fait à Abidjan, le 06 Novembre 2015

 Pour le CAMJBCI

  Le Président

  ZALLE Moussa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre