A la découverte des candidats à la présidentielle : Ram Ouédraogo

327 0

Editeur, Manager, Producteur et Imprésario, RAM Ouédraogo, né le 2 janvier 1950, est un professionnel des arts et des spectacles, un homme de culture. Après deux décennies dans le monde du Show-biz, il rentre au Burkina Faso son pays d’origine en 1991 pour se lancer dans la politique en faveur du processus démocratique engagé. Il crée un parti, l’Union des verts pour le développement du Burkina (UVDB) un mouvement écologiste.

Candidat à l’élection présidentielle de 1991, il dut se retirer de la course suite au mot d’ordre de boycott de l’opposition face au refus du pouvoir de convoquer une Conférence Nationale Souveraine. En 1998, il est aussi candidat à l’élection présidentielle contre deux autres et il arrive en 2ème position avec un score de 6,61%.

Ram Ouédraogo a également occupé le portefeuille de Ministre d’Etat dans le gouvernement d’ouverture proposé par le Collège de Sages pour faire face à la crise née du drame de Sapouy, qui a vu l’assassinat du journaliste Norbert Zongo et de ses compagnons en 1999.

Chargé de la Réconciliation Nationale au sein du gouvernement, il occupe le poste de Président du Comité de mise en œuvre des recommandations de la Commission pour la réconciliation nationale (CMOR-CRN). Puis en 2001 toujours au sein du gouvernement d’ouverture, il fut nommé Président du Comité technique d’appui au Gouvernement pour la mise en œuvre des engagements pris par le Président du Faso lors de la Journée nationale du pardon organisée le 30 Mars 2001.

Elu député national en 2002, il quitte le gouvernement d’ouverture et crée en janvier 2003, un nouveau parti politique : le Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDEBF) après avoir démissionné des Verts du Burkina.

Candidat à l’élection présidentielle de 2005, il arrive en 5ème position sur 12 candidats avec un score de 2,6%. Ram Ouédraogo est Officier de l’Ordre National.

Pour la présidentielle du 29 novembre, Ram Ouédraogo a mis en place le Plan d’urgence Ram (PUR), nom de son programme et qui vise à doter des moyens conséquents à toutes les provinces qui serviront à l’investissement local, infrastructures communautaires, santé, emploi, modernisation de l’agriculture ; formation professionnelle, créations de petites et moyennes industries, octroi de micro-crédits à l’installation des jeunes( jardinage, artisanat, maçonnerie, menuiserie, couture, coiffure, promotion et création d’emplois verts, recyclage de sachets plastiques…).

Le Plan d’urgence Ram (PUR) dont le montant annuel est de 38 500 000 000 francs CFA (trente-huit milliards cinq cent millions de francs) sera décaissé au début de chaque exercice budgétaire dès le premier mois de l’année.

Ram Ouédraogo est candidat à la présidentielle du 29 novembre 2015.

Yannick SAWADOGO

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre