La France commémore le 45ème anniversaire de la mort de Gaulle: ses phrases mythiques

501 0

9 novembre 1970-9 novembre 2015. La France commémore ce lundi 9 novembre le quarante-cinquième anniversaire de la mort du général de Gaulle. Une bonne occasion de revenir sur ”les répliques inoubliables” de celui qui a incarné la France Libre. 

“Paris libéré”

Le 25 août 1944, alors que les blindés du général Leclerc viennent de libérer Paris, Charles de Gaulle s’adresse aux Parisiens depuis le balcon de l’Hôtel de Ville.

“Croit-on qu’à 67 ans, je vais commencer une carrière de dictateur?”

En mai 1958, la situation est au bord de l’explosion en Algérie. Le 15, le général de Gaulle, retiré depuis 1946 de la vie politique, se déclare “prêt à assumer les pouvoirs de la République”. Quelques jours plus tard, il répond à des journalistes qui craignent de le voir confisquer les libertés publiques.

“Je vous ai compris”

Alors que tout le monde attend qu’il se prononce en faveur de l’Algérie française, le général de Gaulle adresse, le 4 juin 1958, un appel au calme délibérément ambigu à la foule réunie sur la place du forum à Alger. Sans prendre position, il tache de rassurer tout le monde.

“Le progrès, pas la pagaille”

Candidat en 1965 à sa réélection à la tête de l’Etat, le général de Gaulle est interviewé, entre les deux tours de l’élection présidentielle, par le journaliste Michel Droit.

“On peut sauter sur sa chaise comme un cabri”

Toujours au cours de cet entretien d’entre-deux-tours, Charles de Gaulle prononce également une phrase restée célèbre au sujet de la construction européenne.

“Vive le Québec libre”

Lors de la première visite officielle d’un chef d’Etat français au Québec, le général de Gaulle prononce un Montréal un discours largement improvisé qui provoque l’enthousiasme du public, majoritairement indépendantiste.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: directmatin.fr



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *